CONCOURS n° 19


DONNE N°1
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Tous


     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
?








COTATION:


1 (10) : 100

4 (02) : 20

2 (02) : 20



Une donne proposée par Dominique Moreau.

Dominique M : « 1. Je connais la donne et pour cause ! Et aussi celui qui t'a demandé de poser la question. J'ajoute que, dans la donne réelle, les sont par DV9x et que les adversaires sont Verts !

J'ai moi-même fait un sondage auprès d'une dizaine de joueurs expérimentés : la moitié ouvre de 1, l'autre moitié de 4. Les réponses de 2et 2sont pour moi tout à fait incongrues (vocabulaire diplomatique !). Je ne défends pas mon enchère de 1, mais il n'y a pas de quoi en faire un casus belli sauf à vouloir imposer en toute occasion son point de vue ! »

Yves J: « 1. Pas assez de levées de défense pour une ouverture de 2 ou 2, trop de jeu pour ouvrir de 4. »

Jean-Pierre : « 1 . ??? Même en me creusant la cervelle, je ne trouve rien de plus passionnant. En 3ème position, j’aurais sans doute inventé autre chose. »

Marc : « 1. Je ne vois pas trop l’autre choix… Ouvrir de 2 ou 2 avec si peu de levées de défense est un non-sens. Si la parole me revient à 7, je n’ai pas de quoi contrer ! »

Michel : « 1. On voit bien le côté insolite de la main : 16pts et presque un pur barrage !! Je préfère faciliter la tâche des adversaires au cas plausible où ils auraient une défense ou une manche mineure (voire un chelem) que d’empailler un chelem sur table avec pas mal de mains misfittées chez mon partenaire si j’ouvre de 4 . Certains envisageront peut-être un 2 Acol au nom des 7/8 levées de jeu ? »

Bernard : « 1. Comment détecter le Roi de ? »

Jérémie : « 1. On peut ouvrir de 4 en 3ème ou en 4ème position, mais en 1er ou 2ème j'ouvre d'1 sans autre choix (pour dire 4 au tour suivant sur 1SA, et 2 sur 2 ou 2). »

Pierrette : « 1. Suivi de 4 sur 1SA. Mais parfois le partenaire dit 2!!!! »

Gilles : « 1. Mais je peux ouvrir de 2 ou de 4 selon l’humeur du moment. »

Jacky : « 1. Malgré mes quatre perdantes à l’atout (2 + 1 + 1)… Est-ce que certains ouvriront de 2 FI, voire de 2 ? »

Guillaume : « 2. Très certainement suivi de 4. »

Roger : « 2. Forcing de manche. Les sont autonomes et le palier dépendra du nombre d'As. »

André : « 4. Ce n’est pas la main du livre mais je privilégie l’effet de barrage. »

Eric M : « 4. Je n’ai rien en défense contre une manche voire un chelem en mineure. Je préfère exprimer directement le contrat en dessous duquel je ne suis pas prêt à lâcher le morceau plutôt que d’ouvrir tranquillement d’1. »

Michaël : « 4. Pour privilégier l’effet barrage, avec aucune levée de défense. »



DONNE N°2
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: tous
           

Sud
Ouest
Nord
Est
Passe
Passe 1
1SA
?







COTATION :


2SA (10) : 100

2 (01) : 10

3 (01) : 10

4 (01) : 10

2 (01) : 10






Yves J : « 2SA. Dans mon système fit 4ème à avec un intérêt distributionnel, dans cette position, je joue aussi des Texas. »

Marc : « 2SA. Truscott, comme après un Contre d’appel. 3 serait barrage (le Roi de en moins). »

Jérémie : « 2SA. J'aurais dit 3 si Est n'était pas intervenu, donc je cue-bidde pour montrer un vrai espoir de manche : le Roi de est en trop pour faire un barrage à 3. »

Dominique M : « 2 SA. Truscott, donc une dizaine de points avec 4 atouts. Il n'est pas exclu de gagner 4. »

Guillaume : « 2SA. Fitté par 4 avec un singleton (je ne change pas mon système). »

Jacky : « 2SA. Cue-bid montrant 11-12 HLD et 4 atouts après Passe d’entrée et ce, malgré l’ouverture de 1 en troisième. »

Bernard : « 2SA. »

Roger : « 2SA. Cue-bid. Montre 4 atouts et un espoir de manche. »

André : « 2SA. Truscott, comme derrière un Contre. Si les E-O débarquent à 4, je laisserai la décision à mon partenaire, ayant précisé ma main (sauf l’emplacement des honneurs). »
Gilles : « 2SA. Donne d’école. Cue-bid généralisé, comme à l’école. Ou, 2 Texas puis nomination des . 3 serait une enchère ridicule. »

Eric M : « 4. En attaque comme en défense. Si mon partenaire est court à , la manche peut être excellente, d’autant qu’il va recevoir l’entame. »

Jean-Pierre : « 3. La juste mesure me semble-t-il (4 atouts et une courte). On m’a tout de même prévenu qu’il y avait sans doute 2 perdantes à , et puis, 8 points en face de 12 ne font pas toujours une manche. Autres options : Contre pas de certitude de battre, 4 je ne condamne pas. »

Pierrette : « 2. Je garde 2 Drury avec certains de mes partenaires, ce qui tombe bien ici. »

Michel : « 2. Fit en Texas. Bien sûr on va entendre « Contre » à gauche mais s’ils nous embêtent j’ai les moyens d’aller jusqu’à 3. La manche paraît lointaine si l’adversaire est sérieux. »

Michaël : « 2SA. Truscott. Main limite avec 4 atouts. »




DONNE N°3 Match par 4, Nord donneur vulnérabilité: Tous

     
           

Sud
Ouest
Nord
Est


1
Passe
2Passe 3 Passe
?







COTATION :


3 (11) : 100

4 (02) : 20



Yves J : « 3. Si j’entends 3SA je suis dans la m..de, j’aimerai bien dire 4 naturel mais on est déjà bien haut….. »

Jean-Pierre : « 3. Je ne désespère pas de jouer un chelem à . Sur toute autre enchère que 4, on s’arrêtera sans doute à 4. »

Dominique M : « 3. Dans l'espoir d'entendre 4auquel cas le chelem à devrait être une promenade de santé (sur 4je dirais 6, le grand chelem nécessitant AR de et AR de ). »

Guillaume : « 3. En espérant entendre 4 sur lequel je mettrai 6 (mon partenaire mettra peut être 7 avec As-Roi de et l’As de ). »

Bernard : « 3. »

Roger : « 3. A suivre. »

Pierrette : « 3. Pas facile... Faut-il répéter ces sans l'As ni le Roi? Transitons par 3, plutôt ambigu qui pourrait être un fit ou une recherche de meilleur contrat. J'aimerais entendre 4... »

André : « 3. Si Nord annonce 4, je me dirigerai vers le petit chelem dans ma couleur, sinon nous jouerons la manche dans la sienne, c’est-à-dire 4. »

Gilles : « 3. J’espère que le partenaire pourra dire 4, la meilleure nouvelle possible. »

Eric M : « 3. Contrôle, dans l’optique d’annoncer mon As de ensuite. »

Michel : « 3. J’espère 4. Sur 3SA, je dis 4 et passe sur 4. Sur 4, je m’incline. Autrement, en route pour 6, parfois 7. »

Jacky : « 3. Il peut y avoir 6 dès que l’ouvreur possède un gros honneur à . »

Marc : « 4. Difficile… On peut tabler 6 et chuter 3SA sur entame à . Si Nord revient à 4 pour montrer le misfit à , je passe, tant pis. »

Jérémie : « 4. Séquence gênante où l'atout final est dans 95% des cas : car comme 2 était auto-forcing, 3 décrit une zone 2 avec de TRES beaux (ce n'est pas comme sur une réponse d'1 ou 1SA, le rebid à 3 étant alors plus souple).

Malheureusement j'ai un autre atout à fixer si l'ouvreur n'y a pas un petit singleton...

Sans convention spéciale, je pense que 4 montre une vraie couleur (a priori misfit à ), alors que 3 et 4 sont des contrôles, a priori orientés vers un contrat à . Même si parfois le répondant a un 6/5 et se retrouve dans la m...ouise (mais avec de telles distributions, on se retrouvera rarement dans un fit Moysien).
Pour éviter ces problèmes, certaines paires ont décidé dans ce contexte de ne jamais jouer 3SA (après tout, l'ouvreur est autonome à
), et d'utiliser cette enchère artificiellement pour fixer l'atout . Les autres enchères sont alors toutes naturelles : on peut décrire un unicolore, un 5/5, un 6/5. Bref, finies les galipettes scabreuses. »

Michaël : « 3. Pour « entendre » 4 – un gros honneur – et alors envisager sereinement un chelem. »





DONNE N°4
Match par 4, donneur Nord, vulnérabilité: Tous

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est


3SA*
Passe
?



3SA: Une mineure 7ème affranchie.

COTATION :


5SA (07) : 100

7 (03) : 40

6 (02) : 30

4SA (02) : 30


Yves J : « 5SA. Dans mon système demande les ‘super pleins’ pour jouer 7. Pas bête non ? »

André : « 5SA. Joséphine pour la couleur pleine (ARDV 7ième, voire exceptionnellement ARD 8ème).

Le partenaire devrait comprendre. Et ne me dites pas que vous n’avez jamais fait cette ouverture gambling sans le Valet ! »

Gilles : « 5SA. J’invente peut-être une convention. Demande les pleins pour jouer 7. Il me faut une couleur pleine pour jouer le grand chelem. 6 : couleur pas pleine, 6, 6 ou 6 : couleur pas pleine mais j’ai la Dame de la couleur nommée. »

Marc : « 5SA. Joséphine concernant … le Valet de  ! Logique quand ARD sont connus. »

Jérémie : « 5SA. Dans cette séquence 5SA est pour moi une espèce de Joséphine, demandant à l'ouvreur d'annoncer 7 dans sa couleur avec le Valet de ou une huitième carte, sinon 6 seulement. Cette enchère provient donc d'une chicane, ça tombe bien ici...
C'est peu utile, car 4SA fait aussi office de quantitatif, l'ouvreur pouvant décrire une Dame annexe (5 ou 5) ou une huitième carte (6 en mineure). Et s'il n'annonce pas la huitième carte, 5SA devrait lui demander le Valet de . »

Dominique M : « 5SA. L'enchère doit envoyer au partenaire le message : je suis chicane dans ta couleur, plein ailleurs, as-tu ARDV ? »

Roger : « 5SA. As-tu le Valet de ? Si non : 6 et si oui : 7. »

Eric M : « 7. Où est le piège tendu par l’organisateur du concours ? Si le partenaire est au pire 7222 on n’a pas encore chuté et s’il est 7510 c’est que ce n’est pas notre jour. Enfin, si mon partenaire a dérogé à la règle de la mineure affranchie, alors que nous sommes de surcroît vulnérables, c’est que je suis en train de rêver et non assis en face de Jean-Pierre… »

Jean-Pierre : « 7. En espérant qu’il s’agisse réellement d’une couleur 7ème autonome avec au moins ARD10 s’il n’a pas le Valet. On pourrait « intellectualiser » par 5SA : ta couleur affranchie l’est-elle vraiment ? (Humour) »

Guillaume : « 7. Pas trop dur . »

Bernard : « 6. »

Pierrette : « 6. Le partenaire a-t-il le Valet de pour jouer 7??? Comment le demander? Que signifie 5SA ? Dans le doute, je me contente de 6. »

Michel : « 4SA. Classique question au Valet ou à une 8ème carte : on peut ainsi jouer éventuellement 7 sans s’y risquer en priant pour une répartition 3/3 chez les adversaires. Enfin, je dis « classique » parce que tout ce que m’a appris Jacky, mon GOUROU, est pour moi classique… »

Jacky : « 4SA. Blackwood spécial. As-tu le Valet de en plus de ARD 7ème ou 8ème ? »




Michaël : « 5SA. Demande la présence du Valet de car on peut ouvrir de 3SA avec « seulement » ARDxxxx. Même sans convention, le partenaire devrait comprendre. »




DONNE N°5
Match par 4, donneur Nord, vulnérabilité: Nord/Sud

           


Sud
Ouest
Nord
Est


1
3*
X Passe 3 Passe
4 X Passe Passe
?






COTATION :


4SA (08) : 100

Passe (06) : 70


Yves J : « 4SA. Je ne suis pas sourd, le SAMU vient de m’informer que les atouts étaient 5-0, je corrige. »

Marc : « 4SA. Qui est Ouest ? Si c’est Alain Lévy, je passe car il a de quoi me contrer partout et ça risque d’être pire. Si c’est un joueur de moindre envergure, capable de contrer (bêtement) avec RDVxx et rien à côté, j’envisage de dégager… à 4 ou à 4SA, selon l’inspiration du moment… plutôt à 4SA. »

André : « 4SA. N’ayant plus du tout envie de jouer 4après le Contre, je pense qu’un repli à SA ne peut pas être pire avec même l’espoir de pouvoir aligner 10 levées quand le flanc n’a pas de communication pour exploiter la couleur dangereuse. Je m’apprête à remercier Ouest de son Contre ! Même si pour le moment je stresse un peu. »

Gilles : « 4SA. Ha ! Ha ! Ha ! Si c’est JP Carcy en Ouest, je dis 4SA en courant ! On ne se bat pas avec la Banque de France. »

Eric M : « 4SA. J’espère qu’Ouest vient de me donner une porte de sortie vers un contrat gagnable ! En tout cas je ne vois pas de mauvais cas à enlever et privilégier désormais sans-atout. »

Guillaume : « 4SA. Si je fais confiance à Ouest. »

Roger : « 4SA Ouest semble avoir de très beaux , essayons de tabler 10 levées sans les . »

Jérémie : « 4SA. Avec 4 petits , le Contre d'Ouest ne semble pas être psychique : passer serait trop cher.

On pourrait proposer 4 avant 4SA pour récupérer un meilleur fit, mais c'est Ouest qui entame et va encaisser le nombre de maîtres qu'il a puis donner la coupe à son partenaire.

On pourrait aussi surcontrer SOS pour tenter de faire jouer 4 par le partenaire... mais ce n'est pas SOS et ça sera encore plus cher !

Donc je prends ma chance à 4SA : on peut les faire si Ouest n'encaisse pas 5 maîtres, et sinon ce sera a priori moins cher. »

Jacky : « Passe. A mon partenaire de profiter du Contre pour bien manier les atouts… s’il y a lieu ! »

Dominique M : « Passe. Bien qu'on puisse envisager de se sauver à 4. Mais ma politique c'est plutôt : tant pis, on va sans doute faire - 1 ou - 2, alors que toute autre action peut déclencher un cataclysme. »

Michel : « Passe. Si on est mal tombé, je ne vois pas comment on peut s’en sortir ! Si l’adversaire a spéculé sur l’As de chez le sien, qui ne manquerait pas de l’entamer, il va être déçu. »

Bernard : « Passe. »

Pierrette : « Passe. »

Jean-Pierre : « Passe. Me voilà prévenu : les sont inamicaux, mais je ne me vois à pas faire 10 levées à SA sans les et ce Contre va peut être me permettre de jouer le coup plus astucieusement. »

Michaël : « 4SA. L’adversaire n’a pas contré pour me prévenir que les atouts sont mal partagés, il a la chute en main. »



DONNE N°6 Match par 4, donneur Est, vulnérabilité: Nord/Sud

     
           

Sud
Ouest
Nord
Est



Passe
Passe 3 X Passe
?





COTATION:


3SA (07) : 100

4 (03) : 40

Passe (02) : 30

3 (02) : 30







Roger : « 3SA. En espérant un complément chez le partenaire ou une non entame ou des qui bloquent. »

Marc : « 3SA. Un honneur à en Nord, un blocage, un Ouest influençable qui n’entame pas sous As-Dame… il y en a des bons cas ! »

André : « 3SA. Est-ce que j’ai le droit de sauter la question ? Non bon alors je me jette à l’eau !

N’ayant pas la témérité de passer, je ne vois pas d’autre choix que 3SA.

Après tout, Ouest a ouvert non vulnérable en 3ième et en plus je couvre le cas d’une main très forte en face, auquel cas le Passe serait très responsable !!! »

Yves J : « 3SA. Parce que rouge contre vert sinon j’aurai passé, Ouest n’a pas les pleins, Est pas un gros honneur (absence de Surcontre), l’amour du riskkkkkkk Jonathan et Jennifer !!! »

Jérémie : « 3SA. Ouest n'a pas ouvert de 3SA, et Est n'a ni prolongé le barrage, ni surcontré : le Valet de devrait être un arrêt suffisant. En tout cas suffisant pour un tour, après il vaudra mieux faire les 8 prochaines levées...

Remarque : on n'a pas de distribution, mais annoncer 4 n'est peut-être pas idiot. On récupère le fit 5/3 en majeur (Nord a assez souvent 5 cartes dans une majeure dans cette séquence : il est obligé de contrer lorsqu'il est 5/4 majeur, ou lorsque sa majeure 5ème est de mauvaise qualité), et on peut trouver un 5 meilleur que 3SA. Mais je me contente de suivre la règle de Hamman (quand 3SA est une alternative, etc...). »

Dominique M : « 3 SA. En espérant qu'Ouest ne soit pas en possession de ARDxxx de . »

Michel : « 3SA. Je prie pour que les bloquent ou une pièce chez mon partenaire, ou encore une non entame dans AD …et en plus je n’ai pas le moindre commencement d’idée de ce que je peux faire d’autre !! »

Guillaume : « 4. En paires j’aurai mis 3SA. »

Jean-Pierre : « 4. Pas à l’aise du tout et il n’est pas impossible que l’enchère gagnante soit 3SA ou même Passe. Mais je n’oserai pas. Mon enchère suivante sera encore plus difficile je le crains : Passe sur 4M ou 5 sur 4. »

Eric M : « 4. Très difficile, question de style. Passe est tentant pour marquer dans la colonne mais la prime sera très en deçà de la réalisation d’une manche dans ces conditions de vulnérabilité et on se prive de la possibilité de nommer et gagner un chelem. Mon instinct me pousse à enchérir 3SA mais le spectre d’une lourde chute à ce contrat alors qu’on gagne par exemple 5, 6 ou 7 sans impasse est trop présent. En outre, j’ai trop longtemps hésité pour dire maintenant 3SA car ça va rendre toute éventuelle surenchère de mon partenaire très compliquée quelle que soit sa main. »

Gilles : « Passe. Vogue la galère. Si mon partenaire avait passé d’entrée, j’aurais dit 3. »

Pierrette : « Passe. Du jeu, pas de majeures, pas d'arrêt … »

Jacky : « 3. Je ne passe pas en Match par 4 (en TPP, sans doute) et j’hésite entre 3 (enchère sous-biddée) et 4 pour que le partenaire choisisse sa majeure 5ème s’il en possède une. »

 Bernard : « 3. »

Michaël : « 3SA. Un complément chez le partenaire ou un blocage chez les adversaires.

De toutes façons, j’ai des partenaires compréhensifs. »