CONCOURS DU MOIS DE JANVIER


DONNE N°1
Match par 4, donneur Est, vulnérabilité: Personne

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est


1
?



COTATION:

3    (11)            :    100
Contre    (06)     :     60
2    (02)            :     20








Quelle main! On compte 9 levées maîtresses (les  peuvent être 5-0, on s'en moque...).
Réflexe: 9 levées = 3SA...
Problème: on n'arrête pas les , la couleur d'ouverture de l'adversaire.
Solution: demander au partenaire s'il possède l'arrêt dans cette couleur.
Comment? Par l'enchère de 3, conventionnellement demande d'arrêt de la couleur adverse.
Cette enchère se produit, dans la très grande majorité des cas, avec une mineure 7ème maîtresse et quelques "bricoles" dans les deux autres couleurs.

Ici, on n'a rien à  et on possède une 8ème carte à ...
Doit-on pour autant faire l'enchère? Doit-on s'exprimer autrement?

Il y a deux autres possibilités:
    - 2: on ne peut plus naturel. Si les enchères reviennent, on pourra alors exprimer tout le potentiel de la main. Mais il y a un "si"...
    - Contre: assez souple. Sur la nomination des  par le partenaire - et ce à n'importe quel palier - on nommera les . Si le partenaire nomme les , soit il aura beaucoup de , soit il aura beaucoup de jeu. A ce moment-là, la présence de l'As dans la couleur est rassurante (elle garantit le contrôle de l'atout).




La réponse des experts.


Une très nette choisit l'enchère de 3. En effet, le contrat que l'on envisage de jouer, c'est 3SA si le partenaire arrête les . A défaut, on jouera un certain nombre de , probablement 5.

Yves J: "3. Question à  pour 3SA. Ca ne me déplairait pas de les jouer."

Jean-Pierre:"3. Simple et de bon goût, pour ne pas empailler la manche la plus probable à 3SA si Nord stoppe les . Bien sûr il peut y avoir un chelem, mais le risque d'aboutir à un contrat stupide est grand. Quelles contorsions il nous faudra faire après un Contre d'appel!!!"

Jacky: "3. J'aime bien l'enchère de 3 pour demander à Nord l'arrêt  pour jouer 3SA même si il manque ici quelquechose à ."

Jean-Noël: "3. As-tu l'arrêt  pour jouer 3SA? J'ai une mineure affranchie avec un contrôle extérieur. Avec 4 perdantes et une ouverture adverse, un chelem à  est peu probable, et la meilleure manche me paraît être à SA."

Laurent: "3. Faire ce qui va tomber le mieux n'est pas un art facile. Je me décide pour 3 même si Contre a beaucoup d'attrait également."

Gilles: "3. Pas évident, mais pas trouvé mieux."

Philippe L: "3. Demande d'arrêt . Le contrat le plus probable est 3SA. Tant pis pour les ."

Pierrette: "3. Demande d'arrêt. Si le partenaire nomme les , je dirai 5."

Olivier: "3. Certes il manque un "truc" à , mais je ne me résous pas à ne dire que 2 ou même à contrer!"

Aymeric: "3. Demande d'arrêt  pour jouer 3SA avec un unicolore affranchi. Je n'ai pas l'arrêt , mais 2 ou 5 avec un As extérieur ne représenterait pas trop ma main."

Fred: "3. Pour une fois que la convention sert."




Quatre experts optent pour l'enchère de Contre.

Dominique M: "Contre. On a le choix entre 3 qui demande l'arrêt pour jouer 3SA et Contre. (2 est possible mais très sous-biddé et la suite sera difficile, en particulier si Ouest peut dire 4). Je pense que Contre est plus souple et va permettre d'en savoir plus, aussi bien sur ce que possède le partenaire que sur la répartition des forces. L'As 3ème à  nous permet de supporter à peu près une action du partenaire dans cette couleur, quel qu'en soit le niveau."

Michel: "Contre. Difficile de ne pas contrer avec 9 levées à moi tout seu. Et puis, un bon partenaire dira 3 et on pourra utiliser le Blackwood!!!"

Roger: "Contre. Les enchères de 3 ou de 2 ont leur mérite, mais mon partenaire, qui n'a pas passé, ne peut imaginer 9 levées de jeu."

Marylène: "Contre. Pour voir, on peut jouer le chelem à  ou à ."

Eric J: "Contre. Mais 2 si on échange les  et les ."

Steph: "Contre."




Enfin, deux experts choisissent d'annoncer leur jeu naturellement, espérant une suite...

Marc: "2. Je me trouve trop fort pour 3 avec un As annexe et le 8ème . Je n'ai pas de crainte qu'on en reste là et j'aviserai au tour suivant. De toute façon, j'ai de quoi dire 5 tout seul."

Eric M: "2. Aucune raison de barrer ou de sauter des paliers, on peut éventuellement contrer mais je préfère annoncer naturellement et ensuite donner un coup d'accélérateur plutôt que l'inverse. Voyons la suite."











DONNE N°2
TPP, donneur Sud, vulnérabilité: Personne

     
           

Sud
Ouest
Nord
Est
Passe
Passe ?

COTATION:

1
    (09)            :        100
4
    (07)            :          80
1
    (01)           :          20
2
♥    (01)            :          20
Passe:    (01)     :          20







"3ème position = libre cours à votre imagination." Je ne fais que citer mon partenaire préféré :-)
Cette main très distribuée et valant - beaucoup plus que bien des main 4333 - l'ouverture, pourrait nous permettre bien des fantaisies.

Tout d'abord, essayons d'évaluer la main.
Elle ne compte que 9 points H, MAIS, elle ne compte que quatre perdantes (2
, 1  et 1 ). La distribution prime les points...

Beaucoup d'ouvertures sont envisageables, encore plus en 3ème position.
Quelles sont-elles?

1
: celle qui vient en premier à l'esprit. Quoiqu'il arrive, on pourra toujours nommer les , si besoin est.
1
: après tout, la main ne compté que 4 perdantes, on pourrait l'assimiler à un bicolore cher.
2
: non, surtout pas. L'ouverture de 2 dénie une valeur d'ouverture. Cette main en vaut une, largement.
4
: plus tactique que technique. L'idée étant de clouer le bec aux adversaires au plus vite. (Ils possèdent probablement un "champ" de ). Le contrat pourrait d'ailleurs être gagnant.

Une fantaisie: Passe. Il serait surprenant que l'on ne puisse intervenir à un moment ou à un autre.

Bref, il s'agit avant tout "d'inspiration". Voyons le choix des experts et leurs arguments...



Autant de voix ce sont portées sur l'enchère de 1
...

Marc:
"1
. On pourrait songer à ouvrir de 4, mais mon style est plutôt d'enchérir à deux que tout seul, et je peux chuter ce contrat avec 6 sur table. De plus, rien ne prouve que Est/Ouest font 4."

Marylène: "1. Pas de barrage avec 4 perdantes. Le partenaire a peut être quelques bonnes cartes."

Dominique M: "1. En TPP, on peut se trouver une ouverture-loterie de 4 (ce serait particulièrement vrai si l'adversaire était Rouge), mais je pense qu'à la longue, l'ouverture de 1 , qui permettra de placer les  à un moment ou un autre, est la meilleure stratégie."

Eric J: "1. Prenons les devants, avant même l'arrivée des . J'annoncerai les  au tour suivant."

Olivier: "1. Prêt à nommer les  à tout palier! Cela ne peut en rester là. Ouvrir de 4 a certes ses qualités mais aussi de plus gros inconvénients."

Laurent: "1. Ah! Le privilège d'être en 3ème pour laisser libre cours à son imagination. Tant pis si un barrage quelconque aurait mieux fonctionné, je reste insensible au chant des sirènes et je me contente d'1. Je n'ai pas envie de passer pour sortir un bicolore de mon chapeau plus tard."

Pierrette: "1. Je ne change pas parce que c'est en 3ème."

Gilles: "1. Pas assez beau pour 4 après Passe."

Steph: "1."



... que sur l'enchère de 4 (quasiment...).

Aymeric: "4. Mon adversaire de droite a plein de . Autant barrer avec ce 6-6 et le pousser à la faute. Sur 4, je ne passerai pas et je contrerai, ce qui montrerait une main souhaitant défendre."

Roger: "4. En 3ème, il faut barrer. Alors, barrons..."

Jean-Pierre: "4. Plus stratégique que technique, terrifié par ma teneur à . D'ailleurs, je ne désespère pas de pouvoir "introduire" mes  ultérieurement. L'ouverture de 1 est moins terroriste et plus conforme à la pédagogie classique, mais risque de faire prendre au partenaire une décision "inadaptée" à un niveau élevée."

Yves J: "4. Pression maximale sur Est. Je n'ai pas de convention pour nommer ce genre de main!"

Jacky: "4. Après deux Passe d'entrée! J'ai vu Michel LEBEL faire cette enchère en DN il y a quelques années avec 6  et 5 ."

Philippe L: "4. Pour barrer les ."

Michel: "4. Je ne comprends pas bien la question... Peut être certains utilisent des enchères après 2 pour exprimer les bicolores de 3/4 perdantes... Pas nous."




Viennent ensuite trois réponses isolées, pourtant non dénuées d'intérêt.

Fred: "2. Faible. En sachant que je parlerai des  plus tard, sur 4, voire sur 5."

Jean-Noël: "1. Avec 4 perdantes, je suis trop beau pour me contenter de 1, d'autant plus que les  sont plus beaux que les ."

Eric M: "Passe. Je m'exprimerai au prochain tour, presqu'à n'importe quel palier et je ne mens pas ainsi sur la valeur défensive de la main."










DONNE N°3
Match par 4, donneur Est, vulnérabilité: Personne

     
           


Sud
Ouest
Nord
Est


Passe
2Passe2SAPasse
?

COTATION:

3    (07)       :      100
3    (05)       :       80
4    (04)      :       60
3SA    (03)    :       40







Bon, ici, c'est facile...
La théorie nous dit que sur une ouverture de deux majeur faible, 2SA est un relais (fort) demandant des précisions.

Les différentes réponses sont, sur l'ouverture de 2:

- avec une main minimum, la redemande est 3.
- avec une main maximum, trois possibilités:
    - nommer un gros honneur annexe (As ou Roi), en annonçant sa couleur au palier de 3,
    - nommer un singleton ou une chicane, en annonçant sa couleur au palier de 4.
    (Attention, si cette réponse ne pose aucun problème sur l'ouverture de 2, sur celle de 2, pour nommer le singleton , il faut dire 4.)
    - enfin, si on est maximum, sans piède annexe et sans singleton, c'est que l'on possède ARDxxx. dans ce cas, une seule enchère 3SA.


En fait, ce n'est pas si facile, puisque la main, qui est maximum, ne correspond à aucune des enchères du livre.

Voyons comment les experts jugent la situation.


Puisqu'il n'y a aucune enchère qui convient, quelques experts décident de juger la main minimale.

Jean-Pierre: "3. Tout est une question de convention avec le partenaire. Le plus classique je pense: pas de singleton, pas de contrôle d'honneur extérieur, pas ARDxxx à . En un mot: RAS."

Pierrette: "3. Je répond à la question: pas de contrôle."

Laurent: "3. Je ne compte que peu mes points dans les situations où mon camp fait un barrage, mais bien plus mes levées. dans ce cadre-là, je ne me sens pas maximum. (Si pour me mettre à l'épreuve, tu me donnes V10 à la place de 4 et 2, je serais obligé de te dire que je réserve 3 pour montrer l'As ou le Roi)"

Jacky: "3. Car 3SA est réservé à des  pleins et je n'aime pas 3 dans une Dame 3ème."

Roger: "3. Beaucoup trop de perdantes malgré les 9 H."



Pour les autres, la main étant maximale, le choix est entre deux enchères.
3 pour montrer un honneur à ou 3SA pour montrer des beaux . Faites votre choix.

Parmi ceux-ci, une majorité pour 3.

Jean-Noël: "3. Petit mensonge puisque je n'ai que la Dame, mais mon ouverture est vraiment maxi avec de très beaux ."

Steph: "3. Normalement, c'est le Roi, mais bon, tant pis!"

Philippe L: "3. Maxi à , force à ."

Fred: "3. Discutable, mais Jean-Phi ouvrirait d'1."

Gilles: "3. La main semble maxi, les  sont très beaux, malgré le 6322. 3 en Match par 4, 3 en TPP."

Olivier: "3. Maximum, bonne couleur. Dxx EST UNE FORCE. Je ne promet pas de contrôle d'honneur (As ou Roi)."

Aymeric: "3. Un honneur à  et une main maximum."


Quelques voix pour 3SA.

Marc: "3SA. Maximum, sans contrôle annexe, mais pas forcément ARD de . Un jump à 4 montrerait un singleton  dans le "standard"."

Yves J: "3SA. Maxi de mon 2, avec 6 belles cartes. Jouer cela ARD 6ème est obsolète."

Dominique M: "3SA. C'est un peu un problème de convention avec le partenaire: étant maximum, je dirais 3 avec D10x. Ici, je dis 3SA = beaux  (je ne m'impose pas d'avoir ARD ce qui est excessivement rare), pas de singleton, pas de force annexe à signaler."




Puis quelques voix pour 4. Au passage, je rappelle que, dans le standard, cette enchère montre un singleton .

Eric M: "4. Si 2SA est classique. Aucune autre enchère ne me convient, 3SA décrit ARD 6ème et 3 me paraît timoré. Evidemment, on peut chuter 4 et gagner 3SA mais je n'ai pas de solution car 3 peut nous conduire sur une mauvaise piste."

Eric J: "4. Main maxi sans As, Roi ou singleton annexe. Je préfère garder 3SA pour ARDxxx."


Pour deux experts, l'enchère est différente, puisqu'ils jouent les ouvertures de 2 en majeure à partir de 5 cartes.

Marylène: "4. Avec Michel, 3: maxi, 6 cartes."

Michel: "4. Dans notre système, où les  peuvent être 5èmes, on dit 3: 6 cartes, zone maxi."

Fittés les Quinton!! 






DONNE N°4
TPP, donneur Est, vulnérabilité: Personne

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1
?

COTATION:

1    (15)         :       100
Passe    (04)    :        30
 







Voilà ce que j'apprends à mes élèves...

Pour intervenir sur une ouverture adverse au palier de 1, il faut:
    - pour intervenir dans une couleur au palier de 1: une couleur 5ème (condition nécessaire) et soit l'ouverture, soit une très belle couleur;
    - pour intervenir par 1SA: une main régulière, de 16 à 18 HL, avec un arrêt (au moins) dans la couleur adverse.
    - pour intervenir par Contre: un support dans les trois autres couleurs et une valeur d'ouverture (ou alors une main très forte, 18 HL et plus).
(Laissons de côté les enchères de barrage, qui ne conviennent de toutes façons pas ici...)


De toute évidence, rien ne correspond ici. C'est pour cela que quelques experts décident de passer.
(Passe est l'une des déclarations les plus difficiles à faire...)

Marc: "Passe. Par 4, j'aurais sans doute dit 1 parce que, parfois, je fais 4 avec peu de jeu en face. Par paires, j'ai un peu peur de mal orienter l'entame. je préfère attendre une opportunité de réveil."

Gilles: "Passe. Les  pas assez beaux pour parler. Pas assez fort pour 1 quatrième. On attend... Je n'ai pas du tout envisagé 1."

Yves J: "Passe. Pas de jeu, pas de couleur. Je préfèrerai encore dire 1 que 1!!!"

Eric M: "Passe. Ni ouverture, ni belle couleur."



Cependant, la majorité des experts décide de ne pas passer. Comment l'expliquer?
Tout d'abord, il manque peu pour intervenir. On ne déroge pas de beaucoup au "standard".
Ensuite, intervenir tout de suite permet de se débarrasser du "poids" de la main.
En effet, en passant, on risque d'être débordé si Ouest enchérit quelques  et que les enchères reviennent à un palier plus élevé.
La décision sera toujours aussi délicate, mais beaucoup plus risquée.
La meilleure manière de trouver un contrat, c'est d'intervenir tout de suite, avec, bien sûr, les risques que cela comporte quand on n'a pas le minimum requis...

Dominique M: "1. Certains diront 1 pour l'entame, je dis 1 ne sachant pas pour l'instant à qui appartient la donne. (Les choses seraient sans doute différente si le partenaire avait passé d'entrée.)"

Jean-Pierre: "1. Pour rester dans le champ, même si je ne suis pas fier. Je ne suis pas assez fort pour contrer évidemment et je crains de ne pouvoir intervenir ultérieurement. Je confesse que l'enchère de 1 m'a traversé l'esprit, peut être l'enchère gagnante en TPP."

Philippe L: "1. Sans enthousiasme, mais j'ai fort envie de dire 2. Je le ferais si j'avais besoin d'un top. Si je passe, notre camp risque d'être débordé si Ouest dit 3 et qu'Est reparle. Nous avons peut être une bonne défense à 4 ou 4."

Olivier: "1. Beurk! Contre est exclu et Passe n'est pas assez agressif. Il faudra un peu de chance parfois pour retrouver les , mais l'atout sera toujours le meilleur trouvé!"

Roger: "1. Malgré les vilains , les beaux  et la difficulté à retrouver l'éventuel fit 4/4 si Ouest barre."

Jacky: "1. Avec cette belle distribution même si ma couleur n'est pas très belle avec 9 H."

Jean-Noël: "1. Je ne vois rien d'autre."

Michel: "1. Comprends pas la question."

Eric J: "1. Sans état d'âme."

Aymeric: "1. 5 cartes et 9 points, il me manque quelques points pour contrer."

Laurent: "1. L'envie d'indiquer une entame sous prétexte que je suis en Paires ne me fera pas dire 1. Avant tout, j'enchéris pour découvrir un contrat et l'atout  me semble préférable: 1 donc."

Marylène, Pierrette, Steph et Fred: "1."



Une remarque pour finir. Je suis un peu surpris qu'aucun des experts (même si quelques l'évoquent) n'ait choisi d'intervenir par 1.
Vous me direz: "on n'y possède pas 5 cartes!"
C'est juste, mais une bonne attitude en TPP, c'est d'indiquer (au plus vite) une entame pour le partenaire.
C'est pourquoi, l'enchère de 1 pourrait se faire dans 4 cartes: l'entame (et pourquoi pas une défense, si le partenaire y possède quelques cartes?) serait sans doute bienvenue.
J'imagine qu'ici, c'est la possession de 5 cartes à  qui empêche de le faire. Si le partenaire dit 1SA, on devra dire 2, et évidemment le partenaire rectifiera à 2 (souvent).
Finalement (pas toujours), on jouera 2 en 4 et 2 au lieu de 2 en 5 et 3. (Très pessimiste, je l'accorde.)










DONNE N°5
TPP, donneur Ouest, vulnérabilité: N/S

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1
?


COTATION:

1SA    (11)         :        100
Contre    (05)    :          50
1    (03)           :          30








Là encore, rien ne convient...
Il manque une carte à  pour dire 1, il manque une carte à  pour dire 1SA, il manque quelques points pour Contre (ou alors, il faut intervertir les  et les ).
Devrait-on passer puisque rien ne convient?

Passer sur une ouverture en 3ème sous prétexte de posséder une longueur dans la couleur (5ème) adverse n'est pas réaliste.
En effet, l'ouverture en 3ème peut être faible. Si tel est le cas, il faut intervenir rapidement, sinon la suite risque d'être compliquée.

Que choisir parmi les trois possibilités: Contre, 1SA ou 1?

Si, sur le Contre, le partenaire dit 2, alors 2SA montrera toujours une main régulière, mais avec 19-20 HL. Ce serait alors un double mensonge.
Autant intervenir par 1SA, la main est zonée en points.

Si on intervient par 1SA, le partenaire pourrait revaloriser une longueur à .
Il dirait probablement 3SA avec xx Dx Vxx RV10xxx. Les  seraient inexploitables, ou presque.

Intervenir par 1, qui a au moins le mérite de donner une entame si les adversaires jouent le contrat, est gênante si le partenaire donne le fit.
Il faudra choisir entre 3SA (s'il n'a que 3 cartes à  et 2 cartes à ) et 4 (s'il a 4 cartes à  et singleton , par exemple). On ne saura évidemment jamais...



La majorité choisit de dire 1SA, prétextant d'avoir mis un  dans les . C'est l'argument du myope. (cf Jacky)

Aymeric: "1SA. Je ne peux pas passer cette main. 1SA, même avec le singleton , me semble le moins risqué."

Olivier: "1SA. Je range un 9 dans les ... Le plus près des cartes, pour sûr. Contre, que faire sur 2? Passe, houlala! 1, trop spécial."

Jean-Noël: "1SA. Mais 1 certains jours. Il y a un inconvénient évident dans les deux cas. En tout cas, pas Contre, car je n'ai pas de rebid satisfaisant, en particulier sur l'annonce probable des  de mon partenaire."

Marylène: "1SA. Pas envie de passer sur 2 si je contre."

Yves J: "1SA. OK il me manque le 2 de , ce n'est pas dramatique."

Jacky: "1SA. Enchère difficile!!! A la table, j'aurais choisi 1SA en mettant le 10 ou le 9 de  avec mon 3 de , ce que Claude DELMOULY appelait "l'argument du myope"!"

Michel: "1SA. Si je contre, je ne sais pas quoi dire sur 2 alors je préfère au moins zoner ma main, mais je n'aime pas vraiment ce spécial... On peut penser à 1, le partenaire est favori pour en avoir un peu.

Philippe L: "1SA. Plutôt que Passe qui a aussi des qualités. Pas question de contrer!"

Pierrette: "1SA. Contre, 1 ou 1SA??? Le choix est large mais rien n'est satisfaisant... Le moins mauvais est peut être 1SA car si le partenaire nomme les  sur un Contre, je n'ai vraiment pas de quoi reparler."

Fred: "1SA."


Une petite variante, Eric met... un  dans les .
Je comprends l'esprit, mais il me semble que ce sera plus facile de le faire croire au partenaire si on met une noire dans l'autre noire, qu'une rouge dans une noire. :-)

Eric M: "1SA. Oups, j'ai mis un  dans mes ... L'enchère qui manifestement décrit le plus précisément la main."



D'autres choisissent l'enchère Contre.
Même si la distribution n'est pas plaisante, il faut reconnaître que cette main de 17 H, toute en As et en fouchettes, vaut au moins autant qu'une main 4333 de 18 H sans intermédiaires.

Roger: "Contre. Me positionne mieux que 1SA pour jouer un éventuel contrat ou manche à ."

Eric J: "Contre. La main est trop belle pour une fantaisie à 1 ou 1SA. Le contrat est peut être à . Si mon partenaire annonce les , je dirai les SA."

Dominique M: "Contre. On est trop beau pour 1SA; Je dis Contre et dirais 2SA sur 2 et 3SA sur 3. Si le partenaire a des  ou des , il est le bienvenu."

Jean-Pierre: "Contre. J'ai les deux couleurs les plus chères, je suis donc en relative sécurité. Le poids de la main et la présence des 4 cartes à  énormes me dissuade d'une autre enchère. La suite sera peut être délicate."

Steph: "Contre."



Enfin, l'enchère (qui a ma préférence), choisie par trois experts.
Je crois qu'il y a de grandes chances pour que les enchères reviennent et, en fonction de ce qui se sera passé, il sera plus facile de réagir.

Marc: "1. La vulnérabilité n'est pas propice à un Passe d'embuscade et je n'aime pas beaucoup 1SA avec un singleton. J'exclus totalement le Contre: mes partenaires ne répondent jamais des  mais toujours des ."

Laurent: "1. Outre le fait que ma distribution ne semble pas tout à fait correspondre au désir de jouer à SA, la main est sans doute trop forte si on peut jouer à l'atout. N'envisageant pas de passer, je préfère établir mon terrain d'atterrissage préféré plutôt que de contrer."

Gilles: "1. Wait and see..."










DONNE N°6
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Tous

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1SA Passe 2 Passe
2Passe3Passe
?

COTATION:

3    (10)     :      100
3    (06)    :        60
4    (02)    :       20
4    (01)    :       10









Vous ouvrez de 1SA, le partenaire dit 2, vous répondez 2 sans y penser...
Le partenaire dit 3. Votre main devient splendide, surtout si le partenaire est court à .
A vous...

3 semble plus naturel: absence de points à  et force à  (probablement avec un fit , pour que le partenaire puisse juger ses cartes).
(On dirait 3 avec une force à  et rien à  et 3SA avec des arrêts dans les deux couleurs rouges.)
Cependant, cette enchère dénie le fit à , comme 3 ou 3SA (il faut dire 3 dès que l'on est fitté).

Que faire alors?
Tout dépend des ambitions du partenaire.
S'il est uniquement en recherche de la meilleure manche, il faut probablement le fitter à . 4 est sûrement un meilleur contrat que 5.
Par contre, s'il prospecte en vue d'un chelem, il est important de localiser les forces d'honneurs dans un premier temps, quitte à mentir (dans un 1er temps) sur le fit (médiocre, il faut le dire).
D'ailleurs, si chelem il y a, il sera certainement meilleur à l'atout  (les experts vous donnent plusieurs mains), il faudrait donc, dans ce but, occulter le fit .
C'est donc bien là que ce situe le problème, puisqu'on ne sait pas quelles sont les ambitions du partenaire.



La majorité des experts décide de ne pas déroger. On est fitté, on le dit.
On verra par la suite, selon l'enchère suivante du partenaire (il reparlera, 3 est forcing de manche), ce que l'on doit faire.
Très souvent, il dira 4. Fin de la séquence. (Au passage, dire 3 en Nord est plus encourageant que 4, puisque la séquence est forcing de manche.)
S'il fait un effort de chelem, et que l'on découvre le contrôle  chez le partenaire, il sera toujours temps de proposer l'atout . Mais y arrivera-t-on?

Marc: "3. On ne plaisante pas avec les fits majeurs. Toute autre enchère dénie formellement 3 cartes à . S'il faut jouer 6, il sera temps de proposer cet atout plus tard. Quant à 3, il s'agit d'un mensonge grave."

Olivier: "3. Encourageant. Je fais le chelem (à ) en face d'un singleton : ARDxx xxx x Dxxx.)

Jacky: "3. Là c'est plus facile, surtout si 3 montre un 5-5 noir... Je dis 3 mais je ne reparlerai pas sur 4 de mon partenaire, même si le chelem est sur table* avec RD982 4 A2 DV742. (*: Enfin presque! J'ai relevé une main quasi identique et l'entame avait été le 3 de , puis As de  et  coupé)"

Jean-Noël: "3. Fit  avec une main maxi, 3 étant plutôt orienté vers le contrat de 3SA, déniant le fit  (ainsi d'ailleurs qu'un soutien direct à 4), 4 étant conclusif avec une mauvaise ouverture d'1SA."

Jean-Pierre: "3. Sans autre choix pour le moment. J'espère 3SA chez Nord de façon à pouvoir nommer ces beaux . Nord doit avoir beaucoup de jeu extérieur pour suggérer un contrat à  avec ce que j'ai en main."

Yves J: "3. Plus fort que 4. Je ne peux pas fitter , pour l'instant..."

Dominique M: "3. Pour fixer l'atout, et j'attends la prochaine enchère du partenaire: j'ai plein de choses intéressantes pour lui s'il a des ambitions, mais s'il veut jouer seulement la manche, je n'ai pas envie de dire à l'adversaire d'entamer  (en disant 3 qui fait en plus penser à un misfit  et risque de donner au partenaire que c'est à  qu'il faut jouer: 5 peuvent chuter avec, par exemple, deux  et un perdants)!"

Eric M: "3. Si mon partenaire a un jeu de manche, on s'arrêtera au bon contrat. Dans le cas où il fait un effort, on pourra peut être jouer le chelem à  si tout colle, mais ça risque d'être difficile."

Marylène: "3. Attendons la suite. Mon 4333 s'est amélioré depuis 3."

Steph: "3."




On peut aussi décider de négliger (temporairement?) le fit  et d'agir en conséquence. On nomme alors sa concentration d'honneurs à .
Si le partenaire nomme les SA (avec la tenue ) , il sera alors temps de décider entre 3SA et 4.
Par contre, s'il ne nomme pas 3SA, il n'aura alors pas de points à . Il sera alors simple de choisir le contrat de 4.
Si le partenaire veut faire un effort de chelem, à lui de se rendre compte que l'on a au minimum deux perdantes à .
En tous cas, dire 4 sur les 3SA du partenaire devrait bien montrer ce genre de main: fit  et probablement fit , des points à  et rien à . A toi de voir partenaire...

Fred: "3. Le partenaire a sûrement un singleton. S'il met 3SA, il a des  et le singleton est à , sinon, il mettra 3 avec un singleton à  et je mettrais 4."

Gilles: "3. Enchère souple d'attente. Main très intéressante dans un concours."

Aymeric: "3. Même si cela dénie le fit , je préfère dire que j'ai quelquechose à  en vue de jouer 6 dès que mon partenaire est court à . Si mon partenaire met 3SA, je mettrai 4, mon partenaire devrait comprendre que je suis double fitté."

Laurent: "3. Je sais que 3 dénie le fit pour autant, je crois que c'est une bonne anticipation s'il fallait jouer plus que la manche. Il va de soi que 4 suivra sur 3SA. Si par hasard mon partenaire les dit avant moi, j'irai jusqu'à le soutenir à 5."

Philippe L: "3. Force à  et déni de force à . Sur 3, je dirai 4. NB: Je pense que l'enchère de 4 pourrait également décrire ce genre de main avec un fit  et sans points perdus à . On gagne 6 avec en face ARDxx xxx x DVxx."

Eric J: "3. Descriptif. Je veux bien jouer 3SA en face d'un singleton ."





On peut aussi décider de fitter tout de suite les . Si on doit découvrir le chelem, ce sera plus facile.
Tant pis si on joue un mauvais 5 plutôt qu'un bon 4.

Pierrette: "4. Difficile! Si c'est pour la manche, il faut jouer 4 donc fitter tout de suite. Mais si le partenaire envisage un chelem, 6 sera sans doute mieux... Qu'aurais-je fait à la table?? Ici je vais dire 4 pour sécuriser le partenaire qui a 4, 5 ou 6 cartes à  à la Dame.. J'espère ne pas chuter 5 avec 4 sur table, ce serait bien mal commencer l'année!!!"

C'est encore plus évident pour Roger, 3 montrant un bicolore 5/5.
(Beaucoup jouent, après un Texas majeur, l'enchère de 2SA forcing de manche. Je vous passe toutes les possibilités mais, l'une d'elles est que la nomination d'une mineure au palier de 3 montre une couleur 5ème.)

Roger: "4. Dans mon système, 3 montre un 5/5."



Enfin, une enchère isolée...

Michel: "4. Fitté  et pas , on dirait 3SA ou 4, 3 serait pour chercher 3SA. Ici, on est clairement fitté  avec une concentration de points à  et pas de contrôle . Laissons le partenaire apprécier à sa juste valeur son éventuel singleton ."


J'ai beaucoup de sympathie pour cette enchère, qui à d'ailleurs sa jumelle à 4 (inversez les teneurs dans les rouges).
Je pense qu'elle devrait traduire un fit  et un fit , avec des honneurs dans la couleur nommée et un "trou" dans l'autre.
Bien sûr, il faudrait codifier tout cela avec le partenaire, mais l'idée me plaît.

Vous êtes surpris de ma gentillesse (inhabituelle?) envers Michel? J'espère bien me faire enfin offrir le resto qu'il me doit... As-tu vu la donne du Bridgeur de mars 97 Michel? :-)