CONCOURS DU MOIS DE DECEMBRE


DONNE N°1
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Tous

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1 Passe 2 3
3?


COTATION:

Contre    (13)    :    100
5            (06)    :    50
4           (03)    :    30
4SA         (02)    :     20
4           (01)    :     10




Est a sûrement une très longue à et un jeu bien distribué, car les enchères prouvent qu'il n'a pas beaucoup de jeu.
On peut compter, sans en être sûr toutefois, sur un singleton ou une chicane . (L'enchère de 3 étant plutôt à base de longs que d'un jeu fort.)

Par conséquent, tous les points H sont utiles (complémentaires ou bien placés derrière ceux de l'ouvreur).

La manche à  semble un excellent pari et même le chelem pourrait être réussi, au cas où Est détiendrait DVx - AV10xxxx V10x.
(Il faudrait cependant réussir l'impasse au Roi de .)



L'enchère pragmatique est donc d'enchérir le contrat que l'on a envie de jouer, probablement gagnant, sans chercher plus.

Dominique M: "5. Il y a 50 points dans ce jeu!!! Certes le partenaire est favori pour être singleton , mais, même dans ce cas, pour que le chelem soit sur table,
                           il faudrait qu'il ait 7 cartes à
, l'As de  et le Roi de ; c'est sans doute demander beaucoup.
                          Je dis donc 5
, quoi dire d'autre d'ailleurs?
                          (4SA qui est sans doute Blackwood, 4
est l'exemple d'enchère que je ne sais pas faire! Contre, pour apprendre quoi?)"

Fred: "5. En acceptant un éventuel empaillage. On peut demander si le 2 de Nord est encourageant... On arrive facilement à 11 levées.
            On peut arriver à 12 levées si le partenaire a les As de
 et de , le Roi de  et le contrôle . Difficile à explorer..."

Jacky: "5. Mon partenaire a parfois 6 ou 7 cartes à , l'As de  et le Roi de  et on gagne 6 mais..."

Jean-Phi: "5. Je ne dispose pas d'enchère intermédiaire. Mes honneurs noirs semblent bien placés. 6 paraît lointain."

Rémi: "5. Me semble être de bon aloi, même si on peut penser à 4 pour ne pas punir un partenaire courageux."

Jérémie: "5. Je n'ai rien de plus malin et je ne vois pas d'autre manche, mon partenaire étant sûrement court à .
                  
Contre permettrait parfois de récupérer 3SA quand il a le Roi 2nd et que les deux adversaires sont semi-psychique, mais c'est lointain."



On pourrait cependant prospecter un peu, notamment le contrat de 3SA, au cas où le partenaire aurait le Roi de  second.
On serait alors favori pour aligner rapidement 9 levées grâce aux   (avec peut être la nécessité d'en passer par l'impasse au Roi de), alors qu'il se pourrait que 5 chute.
Seule façon d'y parvenir, contrer, d'appel.
Le partenaire pourrait alors enchérir 3SA.
Sur toute autre réponse, on jouerait 5
. (A moins d'une réponse particulièrement encourageante (et surprenante!) invitant au chelem.)


Jean-Pierre: "Contre. Pour jouer 5 ou 5 selon la redemande du partenaire, que ce soit 3, 4 ou 4 ou plus si affinités, si la redemande est 4 dans une chicane possible.                        Toutes ces top-cartes doivent être respectées. Cette fois c'est l'unanimité??"

Marc: "Contre. L'enchère de Sud n'étant pas un fit mais une surenchère compétitive, on pourrait s'interroger sur le caractère du Contre (d'appel ou punitif).
              Néanmoins, il me parait plus utile de convenir qu'il s'agit d'un appel quand je n'ai pas eu l'occasion d'exprimer ma main
              et que mon partenaire a fait une enchère très floue en force.
              Même si le chelem est peu probable, je ne veux pas dire 5
tout de suite pour le cas où Nord/Sud diraient 5,
              afin de différencier ce jeu d'une main faible très distribuée."


Jean: "Contre. D'appel dans cette situation. Il est impératif de permettre au partenaire d'annoncer 3SA avec l'arrêt , même si son jeu est minimum.
            On passera sur le retour à 4
du partenaire et on annoncera la manche sur une enchère de 3 ou 3.
            Si on a peur que le Contre soit pris pour punitif, l'enchère de 3
d'Ouest pourrait être comprise comme naturelle.
            (avec
RDxxxx ou DVxxxx et un gros honneur à  par exemple)."

Aymeric: "Contre. D'appel, du jeu. Je veux bien jouer 3SA si mon partenaire à l'arrêt  ou 5 s'il ne l'a pas."

Cathy: "Contre. Serait plus évident avec 4 cartes à . Repli à  si pas d'arrêt ."

Eric J: "Contre. Dernière chance pour jouer 3SA: Est peut encore avoir le Roi de  second. (3 de Sud avec un singleton  par exemple)"

Pierrette: "Contre. Le partenaire peut encore avoir l'arrêt  pour jouer 3SA. S'il est court à  et dit 4, je mettrai le 5ème (ou s'il nomme les )."

Olivier: "Contre. D'appel. L'adversaire a plein de , je montre donc du jeu. J'espère 3SA, sinon, je reviendrai à , au palier de 5, si le partenaire annonce une noire!"

Daniel: "Contre. Du jeu. On peut jouer 3SA, à défaut, on jouera des ."

Edouard: "Contre. En espérant que le partenaire dira 3SA avec un arrêt . Sur 3, 4 ou 4, je dirai 5."

Michel: "Contre. A suivre..."

Steph: "Contre. D'appel!"

Marylène: "Contre."



Enfin, quelques experts estiment qu'il convient d'imposer la manche, tant pis si elle chute.
De plus, en montrant ainsi quel est le camp en attaque, il se pourrait même que l'on déclare un chelem gagnant...
Trois façons de faire sont proposées.

Le cue-bid, qui ne promet pas nécessairement le contrôle de la couleur adverse.

Roger: "4*. J'impose la manche à  et tant pis si on a deux  et un  à perdre. Ce ne sera pas la 1ère fois que mon partenaire chutera!"

Yves J: "4. Yen a du jeu sur cette donne!!! 3SA j'y crois pas trop, je dis 4 pour montrer qui est en attaque, mes points noirs sont bien placés."

Philippe L: "4. Les  adverses sont 6-3 (ou plus). Un chelem est possible et même très probable."



Le cue-bid de contrôle à 4, dans l'espoir d'entendre 4 chez le partenaire (contrôle cette fois).

Eric M: "4. Je n'exclus pas l'espoir d'un chelem si mon partenaire a les bonnes cartes et je ne jouerai pas en dessous de la manche. Sur 4 je dirai 4."




Ou bien, de façon plus directe, poser le Blackwood, en pariant sur la courte à  chez le partenaire. On avisera en fonction de la réponse.

Dominique B: "4SA. Blackwood. Le chelem est presque certain si mon partenaire a deux As."

Jean-Noël: "4SA. Blackwood sans ambiguité, un chelem étant très vraisemblble si le partenaire a deux As, en plus de son singleton  affiché."











DONNE N°2
Match par 4, donneur Est, vulnérabilité: Personne

     
           

Sud
Ouest
Nord
Est


Passe
Passe124
?


COTATION:

Contre    (16)    :    100
5            (07)    :    40
4
        (02)    :      10    





Il vient naturellement à l'esprit de surenchérir à 5.
Le contrat peut être sur table, ou le sacrifice bénéfique, ou bien l'adversaire peut surenchérir à 5 et chuter.


En compétitives, le Contre reste d'appel sur les couleurs fittées, tant que les  n'ont pas été annoncés.

L'avantage serait de pouvoir retrouver un éventuel fit 4-4 à .
(Nord pourrait avoir D10xx xx ARDxxx x)

Le gros inconvénient serait que le partenaire transforme: on n'a pas beaucoup de levées de défense.
(Que valent les deux Rois noirs? Fera-t-on une levée de
 avec ce fit 10ème?)

Enfin, dernier inconvénient, enchérir sera peut être une "crème renversée". (5 chute, alors que 4 chute.)




Dans une grande majorité, les experts prennent le risquent de jouer 4X.
Il leur semble nécessaire d'essayer de retrouver le fit , s'il existe... Sinon, on jouera 5.

Rémi: "Contre. Même si cela ne traduit pas totalement la main, notamment ce fit 4ème à ."

Jean: "Contre. Sans second choix. La main n'est pas forte en levée de jeu et comporte des levées défensives à  et à ,
             mais il n'est pas question de jouer 4
ou 5 avec en face ADxxxx et un As noir."

Dominique B: "Contre. Difficile de ne pas rechercher le fit ."

Eric J: "Contre. Dernière chance pour jouer 4!! Possible crème renversée (4 -1 et 5 -1), mais je prends mes responsabilités."

Jean-Phi: "Contre. Ce serait dommage de rater le fit 4-4 à ..."

Jérémie: "Contre. Un bon fit, mais pas assez de jeu pour espérer gagner 5, et suffisamment de points défensif pour espérer les faire chuter.
                  Après tout, le Contre est d'ap
pel dans cette situation, et le partenaire est censé dégager s'il a de la distribution: c'est à peu près ce que je veux, non?
                  D'autant que ça permet parfois de récupérer le fit
.
                  Ca se terminera de temps en temps à 4
X égal, mais ça n'est pas très cher en 4, alors que perdre 300 contre rien l'est."

Eric M: "Contre. Du jeu avec des  et quelques . Je laisse mon partenaire juger en fonction de ses cartes."

Pierrette: "Contre. Puisque nous sommes partis dans les Contre, continuons... Le partenaire peut avoir 4 cartes à , on jouera 4 ou 5."

Jean-Noël: "Contre. Optionnel car avec cette main, je me dois une action, sans imposer obligatoirement 5 qui peuvent très bien chuter."

Daniel: "Contre. A la recherche des . Nous sommes en attaque."

Cathy: "Contre. Pour jouer 4? 5? 4X?"

Jacky: "Contre. Même si je n'aime pas avoir 4 cartes à  dans la séquence."

Yves J: "Contre. Je ne laisse pas de côté les 4 cartes à  du partenaire, éventuelles..."

Jean-Pierre: "Contre. Quasiment automatique mais le résultat n'est pas garanti car nous allons avoir une duplication de valeur avec cette courte à .
                        5
doivent être assez lointains, mais je ne peux pas passer bien que ce soit peut être l'option gagnante surtout dans cette configuration de vulnérabilité.
                        La crème renversée n'est peut être pas loin."


Steph: "Contre. D'appel!"

Fred: "Contre. D'appel bien sûr."





Quelques-uns choisissent d'annoncer le contrat qu'ils ont envie de jouer, même s'il devait s'agir de la mauvaise décision de le déclarer.


Philippe L: "5. On ne sait pas quel camp gagne une manche. Les deux? Aucun? Et si on chute 5, l'adversaire peut redire 5."

Roger: "5. Malgré mes levées de défense. Mettons la pression sur les adversaires..."

Edouard: "5. En attaque ou en défense, on verra bien... Parfois la crème renversée (4 -1 et 5 -1). Tant pis. :-)"

Dominique M: "5. Respect du matériel! Un mauvais cas: 4 et 5 chutent, mais comment le savoir?"

Aymeric: "5. J'ai 0 levée de défense sûre et j'ai au moins 10 cartes à  dans la ligne et ils ont un fit 9ème voire 10ème."

Olivier: "5. Le Contre serait plutôt avec 5 cartes à  et je ne supporte pas un Passe du partenaire (une condition rédhibitoire)."

Marc: "5. Il faut parfois jouer 4, mais si je contre (optionnel), Nord va passer avec une distribution banale, ce que je ne veux à aucun prix."




Pour finir, une réponse isolée, choisie par deux partenaires (au bridge et dans la vie), guidée par leur système.

Michel: "4. Forcément du  et du  après le Passe initial, et probablement pas 5 cartes à  chez nous qui ouvrons de 2 à partir de 5 cartes."

Marylène: "4. Du  et du ."

Une enchère qui, si on avait détenu 5 cartes à , aurait probablement été choisie par un plus grand nombre...










DONNE N°3
Tournoi par paires, donneur Nord, vulnérabilité: Personne

     
           


Sud
Ouest
Nord
Est

1
Passe
1SA2PassePasse
?

COTATION:

Contre    (13)    :    100
2SA        (11)    :      90
3           (01)    :     10
  





Selon les conventions, un Contre peut être d'appel ou punitif.
La tendance serait qu'il soit d'appel (comme le serait le Contre de l'ouvreur directement après 2.), avec des, il faudrait passer.
Ainsi, le partenaire pourrait transformer.
Et inversement, si on a des , le partenaire qui lui n'en a pas, pourrait contrer d'appel, et on transformerait. Vous me suivez? :-)
Cependant, il serait préférable de posséder 2 cartes à  pour faire cette enchère, pour supporter le retour à 2 du partenaire.



Quelles sont les autres possibilités?

2: non, ce n'est pas sérieux, il faudrait une deuxième carte.

3 ou 3: comment savoir laquelle choisir?

2SA: naturel? Peu probable. Cela devrait vraiment montrer ce genre de main, excentrée en mineures, avec une courte à.

Contre: d'appel. Si le partenaire transforme, on n'aura pas honte. Si le partenaire dit 2, on dira 2SA, toujours appel aux mineures, le partenaire devrait comprendre...



Une courte majorité choisit l'enchère de Contre.

Dominique M: "Contre. Le Contre est d'appel dans cette situation et convient parfaitement (si le partenaire passe, l'addition peut être salée);
                           sur 2
du partenaire, 2SA devrait montrer ce type de main, le partenaire pourra dire 3 ou 3 y compris dans 3 cartes."

Eric M: "Contre. Non punitif. Mais si le partenaire en décide autrement, pourquoi pas?"

Roger: "Contre. D'appel puisque mes  seraient soumis. Si mon partenaire déclare 2, j'annoncerai mon bicolore mineur par 3 (Passe ou corrige)."

Jean-Noël: "Contre. Encore une fois optionnel, suivi de 3 si mon partenaire met 2."

Jérémie: "Contre. Ce n'est pas punitif, d'une part parce que les atouts sont soumis, d'autre part parce que tout le monde joue de nos jours le Contre de Nord d'appel,
                  il faut donc bien contrer en réveil pour les cueillir.
                  Classiquement, cette enchère montre plutôt un 2155, mais si j'entends 2
,
                  je dirai 2SA (pas pour dire que je voulais punir et que j'espérais que mon partenaire passe!):
                  mon partenaire nommera une mineure, ou de temps en temps passera.
                  Pour être cohérent, je prendrais bien sûr un réveil à 2SA naturel."


Olivier: "Contre. D'appel en bridge moderne. Sinon, il resterait un 2SA "tout azimut" pour les dinosaures!"

Daniel: "Contre. Je joue le Contre de Nord d'appel. Le partenaire passera avec du , dégagera sinon.
                Il sera temps alors de présenter les mineures en disant 2SA sur le 2
du partenaire."

Rémi: "Contre. A condition d'être sûr de son partenaire: oui, c'est d'appel!"

Pierrette: "Contre. Il y a encore des gens qui jouent le Contre punitif dans cette situation?
                   Pas moi donc Contre devrait indiquer un jeu à base de mineures (et 2SA naturel).
                   Si le partenaire répète ses
, je dirai 2SA, il devrait comprendre."

Edouard: "Contre. D'appel. Si le partenaire passe c'est bien aussi. S'il dit 2/2SA, je dirai 3."

Marc: "Contre. J'aimerais dire 2SA les mineures, mais ce serait naturel surtout pour moi qui joue 1SA 6-11 et pas 6-10.
              Ce Contre ne peut pas être punitif puisque mes atouts seraient soumis.
              Le Contre d'appel est d'autant plus utile ici que, de nos jours, le Contre de l'ouvreur sur 2
serait d'appel et qu'il ne peut que passer avec un Contre punitif.
              Bien sûr, si j'entends 2
, je dirai 2SA, clairement pour les mineures maintenant."

Jean: "Contre. D'appel. Non punitif avec les atouts soumis."

Eric J: "Contre. D'appel. Si le partenaire passe, je n'aurai pas honte de ma main."




L'autre "petite moitié" choisit de montrer ses mineures par l'enchère de 2SA.

Fred: "2SA. Qui est très souvent pour Jean-Philippe et moi bicolore mineur. C'est rarement naturel si intervention adverse.
            Cela peut être aussi un fit franc dans une majeure sur ouverture ou intervention dans la majeure."


Yves J: "2SA. Appel aux mineures. Celle-là elle est facile, si j'ai 10 H et du , je bâtonne..."

Philippe L: "2SA. Appel aux mineures si le Contre est punitif ou optionnel. Ou Contre, s'il est d'appel."

Jean-Pierre: "2SA. Bivalent mais avec une forte odeur de recherche d'un contrat en mineure. Ils ne joueront pas 2 tranquillement non vulnérables en TPP.
                        Un réveil par Contre ne me plait pas avec cette distribution."


Michel: "2SA. Clairement bicolore mineur, le Contre ne me semblant pas punitif depuis 1924, mais plutôt 5/4 mineur avec une tolérance pour les ,
                ce qui fait qu'avec 9-10 points et une opposition à
 on passe...??"

Cathy: "2SA. Pour jouer en mineure."

Marylène: "2SA. Appel aux mineures."

Jean-Phi: "2SA. Clairement orienté vers les mineures."

Dominique B: "2SA. Bicolore mineur."

Jacky: "2SA. Je joue le Contre d'appel dans cette situation mais avec 2 cartes à . Ici, je dis 2SA, montrant un bicolore mineur avec une courte à ."

Aymeric: "2SA. Bicolore mineur. Le Contre serait 100% punitif, surtout en TPP."



Enfin Steph propose une enchère "bizarroïde"...

Steph: "3. Je pense un bicolore mineur."

J'ai trouvé!!!! Eric doit jouer 2SA = Bicolore mineur!!! :-)










DONNE N°4
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Tous

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
Passe 1 Passe 1
Passe1SAX2
?

COTATION:

2    (17)    :     100
3    (07)      :    40
Contre   (01)   :    10






De quelle main peut provenir le Contre de Nord, qui ne s'est pas manifesté à son premier tour d'enchère?
Manifestement, il possède un Contre d'appel déséquilibré, très certainement court à .
(Main 4234, 4144,4243 ou d'autres encore).
Seule certitude, il doit avoir une ouverture correcte.

Il semble donc évident de surenchérir.
Le fait de le faire librement montrera déjà quelques valeurs. Mais doit-on pour autant enchérir les  au palier de 3?

Pour ma part, il me semble que oui, car contrairement à ce que l'on pourrait croire de prime abord, le Roi de  n'est pas forcément une valeur douteuse.
En effet, le partenaire a très probablement un résidu à : tous les honneurs jouent...

Même si l'enchère est libre, 2 me semble paresseux.
On pourrait facilement empailler la manche si le partenaire possède Axxx x D10xxAD10x,
main avec laquelle il ne reparlera pas sur 2
, mais avec laquelle il dira 4 sur 3.



Quelques experts partagent mon point de vue.

Jérémie: "3. Le Contre de Nord n'est pas un "pré-réveil", il montre l'ouverture (et souvent une bonne ouverture) et est d'appel pour les noires,
                  sans avoir de quoi contrer au 1er tour, donc avec une courte à 
(maxi doubleton).
                  J'ai un fit
, pas de points perdus à , tous mes honneurs qui jouent (oui, même le Roi de  dans l'ouverture, car le contreur a souvent un résidu ):
                  je fais bêtement une proposition..."


Jean-Noël: "3. Propositionnel. Le partenaire, court à , ayant forcément le fit  avec une quinzaine de points. (Les  sont répartis 3-2)"

Dominique M: "3. Le partenaire a du jeu mais n'avait pas pu contrer car singleton ou doubleton . Faut-il dire 2 ou 3?
                           Rouge en match par 4, je pense qu'il faut dire 3
malgré la mauvaise tête du Roi de ."

Yves J: "3. Le partenaire a une main sympa courte à , ce qui explique son Passe initial. Je ne peux me contenter de 2."

Jean: "3. Le partenaire a une main de la force d'un Contre d'appel et est court à .
            L'enchère de 2
serait insuffisante, même si l'enchère de 3 est minimum sans 5ème atout et avec le Roi de  en lieu et place du Roi de .
            Sur l'enchère de 2
, si l'ouvreur fait l'enchère de 3 ou 4, le partenaire n'aurait plus les moyens d'exprimer sa main, sauf s'il est très fort."

Dominique B: "3. Difficile de ne pas rechercher la manche à . Si 3 peut promettre 5 cartes à , on peut dire 2SA, fit ."

Cathy: "3."




Cependant, la grande majorité estiment qu'une surenchère libre est suffisante, notamment parce que le Roi de  a une valeur très douteuse.

Daniel: "2. Luttons pour la partielle."

Jean-Pierre: "2. Une situation qui doit avoir été débattue avec le partenaire. Certains prendront ce Contre pour une main forte avec du  (version 1970).
                       Je pense plutôt qu'il s'agit d'un Contre d'appel avec une couleur manquante, les
 évidemment. Je suppose que personne ne pense à contrer punitif 2."

Rémi: "2. Me paraît suffisant, pour l'instant."

Aymeric: "2. Mon partenaire a probablement la main 4234 avec au moins 14-15 H. Mon Roi de  risque de ne pas valoir grand-chose...
                  Si mon partenaire reparle, je dis 4
."

Pierrette: "2. Le partenaire a du jeu mais n'a pas pu contrer en premier sans les . Donc 2, même si le Roi de  n'est pas une belle carte."

Michel: "2. Cela devrait suffire... Le mien n'a pas exprimé de bicolore noir la première fois, mon Roi de  a une petite mine..."

Eric J: "2. Librement. Que mon partenaire soit court à  est encourageant mais ma main ne mérite guère mieux."

Jean-Phi: "2. Je m'en contente. Le Roi de  a une sale tête. Souvent, j'empaille la manche."

Edouard: "2. J'ai un beau 2 mais pas assez pour 3. Avec ADxx x Dxxx RDxx, on n'a pas gagné la manche encore...
                  Ceux qui passent (ou contrent?) on dû inverser les
 et les ."

Olivier: "2. Anciennement, le partenaire avait un genre de 4153, maintenant, il se bat plutôt avec un 4-4 noir, et je couvre tous les cas."

Marc: "2. Surenchère libre suffisante avec ce fit seulement 8ème.
              Si Nord a 15 + le singleton
, il a le droit de reparler mais je ne veux pas le punir s'il s'est un peu mouillé."

Philippe L: "2. Sans hésitation. Le mien aura souvent une bonne ouverture et peu de , ce qui l'a empêché de contrer directement."

Fred: "2. Le partenaire est court à  avec du jeu mais la main ne me semble pas mériter mieux."

Roger: "2. Même vulnérable et le Roi de  probablement mal placé."

Eric M: "2. Pour moi, le Contre de mon partenaire n'est pas punitif avec du . J'annonce donc la couleur dans laquelle nous sommes fittés."

Marylène et Steph: "2."



Une voix intermédiaire, qui équivaut à un "2 et demi"...
Mais qui impose quand même de jouer au palier de 3.
Cependant, le partenaire visualisera peut être mieux la valeur de la main.

Jacky: "Contre. Que signifie le Contre de mon partenaire? Il a l'ouverture avec 4 cartes à  et une courte à . Sans le 2 d'Est, j'aurais dit 2.
              Ici, je peux commencer par contrer (d'appel) puis dire 3
sur 3 de Nord."










DONNE N°5
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Tous

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1 Passe 1 Passe
1Passe1SAPasse
2Passe?


COTATION:

3    (09)    :    100
4    (05)    :     50
5    (03)    :     30
3    (02)    :     20
2    (02)    :    20
Passe   (02)    : 20

3    (01)    :     10
3    (01)    :     10






Beaucoup de réponses différentes sur cette donne!!!!
C'est là que je me dis que j'ai bien fait de conserver la notation "à la proportionnelle". (cf mois dernier)
Je suis déjà à la bourre pour boucler ce concours, s'il avait fallu que j'essaye d'analyser toutes ces réponses, je l'aurais publié en mai ou en juin. :-)

Blague à part, c'est le genre de question que je ne regrette pas d'avoir posée.
En effet, la diversité des réponses est autant de points de vue à confronter, d'avis à prendre en compte, que l'on n'aurait peut être pas soulevés soi-même...



Pour ce qui est de la donne, classiquement, Sud montre une main 4315 dans la zone 15-17 H.
On est en zone de manche, mais...
3SA est à oublier: Dx en face de x, on devrait perdre 5 levées à l'entame (au minimum), les adversaires ne sont ni sourds, ni idiots...
4 en 4 et 3 aussi. La main longue sera raccourcie dès l'entame. Si les  ne sont pas 3-3, on ne devrait pas s'en sortir...
4 en 4 et 3. Cette fois, c'est la main courte qui sera raccourcie, mais, ce sont de gros atouts qui vont servir à couper. (Ou alors, ce sont les adversaires qui les possèdent.)


La seule manche envisageable est donc 5.

Pour: 4 atouts et deux cartes clés (As de  et Dame de ).

Contre: Seulement 7 points d'honneur (vous pouvez "déchirer" la Dame de ), et beaucoup de perdantes.
Sud n'aurait-il pas dit 2
au lieu de 1 s'il avait tout ce qu'il faut pour gagner 5?



Voyons ce qu'en pensent les experts.

Une première voie: fixer clairement l'atout (montrant un vrai fit). Mais pourra-t-on s'arrêter?

Jérémie: "4. Il n'y a pas de cas où on gagne 3SA, le partenaire étant 5431 de 2ème zone, court à .
                 Je ne veux pas me contenter de 3
qui pourrait provenir de 3 cartes dans une main faible.
                 Les manches les plus probables sont 4
et 5, mais malgré 7 points utiles et un bon fit, je n'ai pas de quoi les imposer: je fais donc une enchère incitative,
                 en orientant le contrat vers l'atout
 (l'atout  sera rarement meilleur, on risque d'exploser après 2 tours de , puis un 3ème après avoir affranchi les  ou les ).                  Remarque: 3 ne serait pas naturel pour moi, surtout dans le cadre de mon système (double 2),
                 mais ça ne sert à rien ici puisque je dispose d'une enchère naturelle."


Roger: "4. 2 dans mon système montre un 4315 de 15-17 H (avec 12-14 et la même distribution, il aurait déclaré 2*).
               J'ai donc un fit 9ème à
 et 2 cartes clés: la Dame de  et l'As de , je propose la manche."

Dominique M: "4. 3 serait quasiment arrêt. Je pense qu'il faut dire 4, proposition honnête, malgré le peu de "remplissage" en majeures.
                           (3SA en 2-1 à
 ne semble pas être un contrat satisfaisant!!)"

Aymeric: "4. Mon partenaire m'annonce une main 4315 de 15-17 H. Mes points à  ne sont pas assez beaux pour jouer à  et pour les , le déclarant risque d'être réduit lors de l'entame  et . Je ne suis pas maximum de mon enchère de 1SA (ma Dame de ?) donc j'invite mon partenaire à aller à la manche."

Steph: "4."




Autre possibilité, majoritaire: jouer la sécurité, même en match par 4.
Jouer un contrat (qui ne chutera pas) dans le vrai fit. Si le partenaire a de quoi reparler, il possède ce qu'il faut pour gagner 5, et on acceptera volontiers l'invitation.

Rémi: "3. Mon partenaire avec ARxx Rxx x ARDxx aura de quoi reparler et on perd tout de même 2 levées."

Eric M: "3. Mon partenaire doit être 4315. Jouons dans le fit 9ème plutôt que 7ème."

Cathy: "3. En match par 4, comme en paires."

Jacky: "3. Enchère très difficile! Sud a une main 5431 de 2ème zone et, avec la Dame de  2nde, je crois que je dirai 3 à la table."

Eric J: "3. Je dévalorise ma Dame de  en face de la courte et n'envisage pas de manche. Vu la qualité de mes , je préfère jouer dans un vrai fit."

Edouard: "3. Je ne pense pas faire la manche, le partenaire pouvant avoir quelquechose comme RVxx Rxx x ARDxx."

Jean-Pierre: "3. Pas d'affolement, je n'ai que 7 points, la Dame de  étant inutile dans la courte de Sud qui a une main de 2ème zone 4315 et 3 beaux .
                       De trop mauvais
 pour envisager une manche en 4/3 et pas assez de contrôles pour espérer 5.
                       Ce serait différent si la première redemande avait été 2
et non 1. 3 est un contrat sain si on en reste là, mais les enchères ne sont pas encore terminées."

Pierrette: "3. Dans ce cas, je joue les "relais Bessis" (suite à un article de Michel paru il y à déjà quelques années),
                   donc le partenaire est 15-17 avec un 5431 (12-14, il aurait dit 2
).
                   Ma Dame de
 ne vaut rien face à sa courte, je vais donc me contenter de 3."

Dominique B: "3."




Troisième voie, plus directe. "Match par 4 = on n'empaille pas les manches vulnérables", fussent-elles au mieux sur une impasse...

Yves J: "5. Je joue dans ce genre de séquence 2 = 4135 de 1ère zone+ et 2 même distribution mais plus forte.
                En match par 4, je joue la manche, qui sera au mieux sur une impasse..."


Marc: "5. Classiquement, Sud montre une main 4315 de zone 2: essayer 5 semble raisonnable."

Jean: "5. Qui sont a priori jouables en face d'un partenaire en 5431 qui annonce une main de 2ème zone courte à . Tous mes points jouent (ou presque)."




Pour finir, quelques réponses variées, plus ou moins optimistes (ou plus ou moins pessimistes?).
Toutes ont un intérêt...

Fred: "2. Enchère encourageante, peut être trop, mais 3 me semble lâche en match par 4!
            Faut-il jouer à
, à  ou à ? A  c'est le plus raisonnable, à  c'est courir le risque que le partenaire coupe avec des honneurs,
            à
 c'est en acceptant c'est en acceptant peut être de perdre 2 levées de ."

Jean-Phi: "2. Très difficile. Encourageant pour la manche à 5. 3 serait trop pessimiste au regard de la main: Dame de  + As de  + 4 atouts."



Michel: "Passe. Que signifie 2 par rapport à 2, qui indique un 4315 de deuxième zone?
                De toutes façons, 3SA est bien sûr inenvisageable, 5
lointain, reste une proposition à 3 au nom des 9 points... 2ème choix.
                Mais j'ai beau compter et recompter, je ne trouve que 4 cartes à
."

Marylène: "Passe."


Daniel: "3. Le partenaire possède un 5431 de 15-17 H (sinon 2 conventionnel). Essayons de montrer qu'il est bien tombé. Soutien 3ème à  et 4ème à ."


Jean-Noël: "3. A condition bien sûr que l'enchère de 2 promette une main de 2ème zone en 5431.
                    (Pour moi, c'est l'annonce de l'autre mineure dans cette séquence qui est 5431 faible)"


Philippe L: "3. Le partenaire est 4315 avec 15-17 H. S'il est maximum, la manche sera peut être excellente, d'autant qu'on a un double fit."


Olivier: "3. Genre 4ème couleur forcing. Trop fort pour 3, atypique pour les autres enchères. Quand je ne sais pas quoi jouer, je pose la question au partenaire."










DONNE N°6
Match par 4, donneurNord, vulnérabilité: Tous

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1SA Passe
3SAXPassePasse
?


X= pour l'entame


COTATION:

Surcontre    (14)    :    100
4SA             (10)    :    100
Passe          (01)    :     100





Cotation identique pour tous!!!
Partant du principe que toute paire (joueur) suffisamment au courant de ces choses a une convention dans cette situation, je décide d'accorder à tous la note maximale.



Deux enchères obtiennent quasiment autant de succès.

4SA. Pour ceux qui pensent que le partenaire a dénié l'arrêt .
Ne le possédant pas eux-même, ils "dégagent" un contrat voué à l'échec.
Vu la distribution et les points, jouer une manche mineure s'impose.
4SA est on ne peut plus clair: "Partenaire, choisi ta mineure."


Jérémie: "4SA. Nord aurait surcontré avec l'arrêt  (y compris avec la Dame 3ème), jouer 3SA est donc exclu.
                  Le Surcontre montre conventionnellement un demi-arrêt, je dois donc dégager. J'ai trop de jeu pour 4
(non forcing), j'impose donc la manche.
                  En ce cas, autant nommer la meilleure en faisant choisir mon partenaire: j'annonce donc 4SA. Quoi de plus limpide?
                  Si toutes les décisions bridgesques pouvaient être un tel enchaînement de "donc", tout le monde serait 1ère série Nationale, et Jacky serait content!"


Rémi: "4SA. Pour les mineures."

Marylène: "4SA. Pour les mineures? Je ne vois rien d'autre."

Yves J: "4SA. Les mineures. Le Passe du partenaire montre un demi-arrêt , insuffisant. Avec un arrêt franc, il surcontre."

Jean-Pierre: "4SA. Faisons confiance à l'adversaire: 3SA est sans doute un mauvais contrat quoique... Si le Contre provient de RDV10xx sans reprise...
                        Mais ceci est une autre histoire. J'ai suffisamment de jeu pour tenter une manche en mineure.
                        Surcontre est possible mais inutile car Nord ne pourra pas tenir avec un arrêt
 et je n'aurai pas le courage de passer sur 4 ou 4,
                        alors autant les imposer tout de suite."


Jean-Phi: "4SA. Pour une manche mineure. Aucune raison de ne pas faire confiance à l'adversaire."

Jean: "4SA. Qui, compte tenu de la force conjuguée des deux mains permettra d'enchérir le contrat gagnant de 5 ou 5.
            On peut évidemment surcontrer pour punir l'adversaire risque-tout si le partenaire a l'arrêt
,
            mais on risque quelquefois de ne faire que huit levées si le partenaire a l'arrêt
, As et Dame de  et n'a pas l'As de ."

Philippe L: "4SA. Appel aux mineures sans convention particulière.
                     NB: 1) Il serait bon que 4
montre des  plus longs ou plus beaux que les  et 4SA l'inverse ou l'égalité.
                     2) Quid du Surcontre?? On voit peu de cas où on voudrait jouer 3SAXX! Il serait bon de le jouer petit appel aux mineures.
                     Là, on a trop de jeu pour cette enchère."


Aymeric: "4SA. Pour moi, le Passe = pas l'arrêt. Si je surcontre = demi-arrêt. 4SA ne peut être naturel et demande au partenaire de choisir la mineure."

Michel: "4SA. Je crois bien que c'est le Surcontre de l'ouvreur qui invite à passer, celui du répondant aussi
                (V10xx, donc 4333 ou RVx ou DVx... le contreur a pris sa chance mais il est mal tombé). Aucun SOS donc.
                Mais alors, on ne joue plus 4
en 4/3? Donc je ne passe pas, donc...? Bon, je dis 4SA pour les mineures, pas plus fier que ça.
                On peut aussi jouer que l'on passe avec l'arrêt
 (pas de sucre sur le miel!!) et que le Surcontre est d'appel pour les trois autres couleurs,
                avec seulement 3 cartes à
... Bref, bonne occasion de réviser."




Pour les autres, le Passe du partenaire ne promet, ni ne dénie, l'arrêt .
Dans ce cas, le Surcontre montre le désir de jouer ce contrat... si le partenaire possède l'arrêt . (Sinon, il dégage.)
(Avec l'arrêt , non traversable, on passerait.)


Edouard: "Surcontre. Question de mise au point avec le partenaire, aucune enchère ne semble mauvaise selon ce qui a été décidé!
                  Sans mise au point, j'opte pour Surcontre: j'ai du jeu mais un doute sur le fait que nous arrêtons les
, si je suis content je passe.
                  Avec un partenaire qui risque de ne pas comprendre le Surcontre, je dis 4SA pour jouer 5
/5."

Fred: "Surcontre. Sans convention particulière mais qui, par simple bon sens, dénie l'arrêt  et propose par inférence de joué 3SAXX avec l'arrêt  ou en mineure."

Dominique M: "Surcontre. Qui indique, me semble-t-il, l'absence de tenue à  (à moins, mais il faut en avoir discuté, que le Passe de l'ouvreur ait une signification précise).                            Si le partenaire enlève en disant 4, montre-t-il une couleur 5ème ou l'absence de mineure 4ème?"

Olivier: "Surcontre. Demande un arrêt simple pour passer. Avec 2 arrêts, le partenaire Surcontre.
                Avec zéro et une enchère "limite", je dégage, avec un arrêt, je tiens, mais avec zéro et "plein de jeu", je demande au partenaire.
                Autre choix: 4SA, mais j'ai peut être 9 levées avec
Rx en face (Rx RDxx xxx ADxx, qui ne font que 14 H)."

Roger: "Surcontre. Je n'ai pas l'arrêt . Et toi?"

Steph: "Surcontre. Pas l'arrêt ."

Pierrette: "Surcontre. Je ne sais pas trop quoi faire dans ce cas (bien joué de la part de l'adversaire de me faire dégager si ça gagne, parfois personne n'en sait rien...),
                   mais on peut gagner 5
ou 5... Je vais lui faire confiance et dégager par Surcontre. Si le partenaire annonce les , je dirai 5.
                   Il devrait comprendre que j'ai aussi 4 cartes à
."

Cathy: "Surcontre. Demande d'arrêt  au partenaire. Oui: Passe. Non: enchère."

Eric M: "Surcontre. Rien à  et quelques espoirs ailleurs. Plutôt que de dégager unilatéralement, je laisse mon partenaire décider en fonction de son jeu.
                Même en Division Nationale, certains contrent dans ce type de situation avec
AD10987. Il n'est pas exclu que mon partenaire ait 2 arrêts.
                Si c'est le cas, ça devrait être cher pour eux. Sinon, nous jouerons une manche en mineure."


Jacky: "Surcontre. Ici, c'est plus facile. On peut jouer que le Surcontre dénie l'arrêt  sauf si le Passe de Nord montre la tenue ."

Jean-Noël: "Surcontre. As-tu l'arrêt ? Moi je ne l'ai pas. (Il n'y a aucune raison de surcontrer si on a un arrêt)
                     Ceci dit, avec cette main, en match par 4, j'aurais fait d'abord un Texas pour les
 suivi de l'annonce d'un singleton majeur,
                     assimilant ce petit doubleton à un singleton."


Marc: "Surcontre. Mon enchère dépendra beaucoup de l'adversaire. Contre Alain LEVY, 3SA chute, contre d'autres au tempérament plus aventureux, c'est moins sûr!                       Logiquement, il faudrait surcontrer, demandant au partenaire de dégager s'il ne tient pas les."

Dominique B: "Surcontre. Veut sans doute dire que l'on n'a pas l'arrêt ."

Eric J: "Surcontre. Que veut dire le Passe de mon partenaire?? S'il a dénié un solide arrêt , Surcontre = partenaire, passe si tu as un arrêt  (même Rx).
              Je dois avoir assez de matériel pour 9 levées..."





Une proposition isolée, pour finir.

Daniel: "Passe. Par défaut, il semble que le partenaire arrête. Il pouvait surcontrer dans le cas contraire. Ceci dit, que dit-il 4333 avec 4 cartes à ?"