CONCOURS DE L'ÉTÉ


DONNE N°1
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Nord/ Sud.

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1
3 Passe Passe
XPasse3
Passe
?


COTATION:

4
♣    (12)     :    100
4♠       (06)     :     50
4♦       (01)      :     10
Passe  (01)    :    10




Dans cette situation de réveil, le Contre de l'ouvreur ne promet pas obligatoirement beaucoup de jeu.
L'enchère est quasiment obligatoire dès que l'on possède une main agréable (plutot des levées de tête) et une courte dans la couleur adverse.
En effet, le partenaire pourrait être embusqué avec du jeu et des
 (passe "Blanche Neige") et alors il transformerait le Contre d'appel en Contre punitif.
(Si lui contrait, ce serait d'appel.)


Ici, il n'en est rien, puisque Nord a enchéri 3
. Quelle main peut-il avoir? C'est très flou.
A-t-il un fit
? A-t-il 4 cartes à ? (il aurait probablement dit 3 avec 5 cartes mais peut être pas avec seulement 4.)
Quelle est sa force? Il a été obligé à parler, il peut avoir zéro point...


Le Contre ne promet donc en aucun cas un jeu aussi fort et le partenaire peut avoir, malgré tout, quelques points.
Il faut donc envisager la possibilité d'une manche. Mais laquelle? Et comment s'y prendre?
D'ailleurs, un contrat à  pourrait être bien meilleur, surtout si le partenaire n'est pas fitté .
Nord pourrait avoir une main du style Dx Axx xxx V10xxx, avec laquelle on réussi le chelem à  sans impasse.


Une remarque: l'ouverture de 1
dénie 5 cartes à  dans un jeu fort (ou alors on possède 6 cartes à ).
En effet, il est assez classique d'ouvrir de 1
les bicolores 5/5 d'au moins 15 H.



La majorité des experts annoncent leur jeu de façon naturelle. Une question pourrait se poser: l'enchère de 4 est-elle forcing?

Jean-Noël: "4. Forcing bien sûr après mon Contre, pour récupérer le fit ."

Jean-Pierre: "4. Dénie 5 cartes à  (sauf 6-5) et propose un contrat alternatif si le fit à 3 a été donné contraint et forcé avec un doubleton  et 5 cartes à .
                       Un chelem à
 n'est pas exclu avec en face l'As de  et 5 cartes à . A défaut, Nord, trop faible pour fitter directement à  avec 3 cartes, reviendra dans ce contrat."

Daniel: "4. On ne peut pas passer en 4. Mais toutes les manches sont jouables. Ou aucune!"

Laurent: "4
. Je n'arrive pas à abandonner l'idée de manche. Je devrais plus facilement être 6/ 4+ pour ce genre d'enchère, mais bon...
(Rappel: je fais partie des dinosaures qui ouvrent de 1
les 5/5 noirs.)

Yves J: "4
. 4-5 cartes avec une main de 3ème zone, le Contre allant de 12 à ... 21 H. Essayons de trouver le bon palier et le bon atout noir."

Roger: "4
. Je ne peux passer aussi je décris mon jeu à la recherche de la meilleure manche ou de la moins grosse chute, d'autant que le partenaire n'a pas toujours 3 cartes à ."

Chantal: "4
. Mon partenaire n'a peut être que 2 cartes à  avec une main faible. Il n'a pas 4 cartes à  et peut avoir des . Le contrat peut être 5, ou 4 s'il a le fit."

Fred: "4
. Il suffit que le partenaire ait la Dame de  pour q'une manche soit bonne. S'il a 2 cartes à  et 5 cartes à , il faut jouer 5."

Philippe L: "4
. Les deux Dames majeures (voire une!) permettraient de gagner la manche. Laquelle? Au partenaire de le dire. Ou de passer."

Dominique C et Christian: "4."




On peut même être optimiste et envisager le chelem...
Il faut être resté junior dans l'âme.

Michel: "4. Le mien n'est pas bien riche, mais il reste des mains avec lesquelles on gagne encore un chelem.
                Ecoutons donc son éventuel As de
 et sa réponse positive à la question à la Dame d'atout."

Toujours jeune Mimi :-)

Comme Marylène, d'ailleurs. (Pour ceux qui ne le sauraient pas, ils sont mari et femme)
Bizarrement, je trouve Marylène encore plus "vigoureuse" que Michel.

Marylène: "4. Pour montrer ma force, entendre 4 pour dire 4SA, ou passer sur 4."



Le plus surprenant, c'est que le seul junior du lot est le seul à ne pas envisager la manche.

Aymeric: "Passe. J'ai 4 perdantes et je risque d'avoir un problème pour couper mon 4ème ."


Comme quoi, ce n'est peut être pas une question d'âge...



On peut également présumer que le partenaire a (toujours?) 3 cartes à , à défaut il aurait pu nommer des   ou des .
Vulnérables, en match par 4, on se doit alors d'imposer la manche.
Probablement que l'on ne doit d'ailleurs pas espérer plus. Avec "toutes" les bonnes cartes, Nord aurait sûrement eut de quoi faire une enchère plus positive.


Jérémie: "4
. Première question: faut-il reparler? Dans le pire des scénarios, Nord est 2353 avec 0 point d'honneur, tout est mal partagé et j'en prends pour 1700.
                  Mais voir tout en noir est une attitude perdante à long terme or ici, je suis en situation de réveil quasi obligatoire avec une courte à
,
                  le Contre n'a donc pas dévoilé toute la puissance de mon jeu. Il me semble donc obligatoire de reparler, car la manche viendra vite avec pas grand-chose en face,
                  sans que Nord ait de quoi la nommer (3 cartes à
 et la Dame de  suffisent, ou plein d'autres mains).
                  Deuxième question: par quoi reparler? 4
ou 4? 4 a l'avantage d'être plus descriptif, cela donne un choix au partenaire pour trouver la meilleure manche,
                  qui peut être 5
en 4/4 plutôt que 4 en 5/2.
                 Mais, même en ce cas, il n'est pas sûr que 5
soit meilleur, de plus, Nord ne devrait pas avoir 5 cartes à  et 2 cartes à : il aurait dit 4.
                 Je préfère donc ne pas poser de problème à mon partenaire et je nomme la manche la plus probable.
                 Peut être qu'en étant bien fitté avec mon partenaire, et si nous ouvrons de 1
les 5/5 noirs, j'aurais dit 4 qui ne mange pas de pain."

Eric J: "4
. Je ne résiste pas à jouer la manche et 4 devrait plutôt montrer 5 cartes. (Main 5305, d'où le Contre pour retrouver les .)"

Dominique M: "4
. Il faut si peu de chose pour les gagner (3 atouts et la Dame de  par exemple). On peut envisager 4. 6 peuvent gagner avec 5 cartes à  et l'As de  en Nord."

Jean-Phi: "4
. Je n'ai aucun espoir de chelem, mais je suis obligé de nommer la manche en match par 4. Avec un bon fit  et un As,
                   le partenaire se manifeste avec plus d'enthousiasme. J'espère: a) qu'il possède 3 cartes à
 b) que je ne vais pas me faire contrer."

Jacky: "4
. La Dame de  4ème en Nord (voire même 4 petits, ou 3 avec la Dame de ) permet de gagner la manche. Alors, n'empaillons pas une manche rouge!"

Steph: "4."










DONNE N°2
Match par 4, donneur Nord, vulnérabilité: Nord/ Sud.

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est


13
?





COTATION:

Contre        (15)    :    100
Passe          (03)    :     30
3SA             (02)    :     20




Quelles sont les possibilités?

4: 100% forcing. Oblige, si le partenaire a une main banale à jouer 5 (sans singleton) ou 4 sans fit (et avec des  à probablement mettre à la poubelle).
Principal inconvénient: dépasser le palier de 3SA.

Passe: Pour attendre la suite des enchères. Mais y en aura-t-il une? Ce n'est pas certain.
Principal inconvénient: les adversaires jouent 3, alors que l'on possède 6  maîtres en face de l'ouverture du partenaire.

3SA: Gambling. La manche la plus probable, en pariant sur l'arrêt  (non traversable) du partenaire.
Principal inconvénient: être ridicule (pour plusieurs raisons possibles d'ailleurs). Mais bon, il ne tue pas. (Je sais de quoi je parle)

Contre: enchère la plus souple, permet au partenaire de nommer 3SA avec l'arrêt , sur lesquels on passera volontiers.
Les bons partenaires ont toujours une carte à
 dans cette séquence. :-)
Principal inconvénient: la suite des enchères si le partenaire ne dit pas 3SA.





La majorité choisit l'enchère de Contre, particulièrement anti-naturelle, mais très nettement la plus souple, et nous expliquent la suite des enchères si le partenaire ne dit pas 3SA.


Dominique M: "Contre. Dire 4 interdit de jouer 3SA et est forcing de manche.
                           En contrant, je prends la chance d'entendre 3SA. Si le partenaire nomme les
 (ou répète les ), je nommerai mes  en situation non forcing."

Eric J: "Contre. Quoi d'autre? Dernier moyen d'arriver au contrat de 3SA. En cas d'échec, je présenterai mes ."

Laurent: "Contre. Peut être illusoire, mais c'est la seule façon que j'ai de faire nommer 3SA à mon partenaire. Je joue avec des partenaires imaginatifs aussi."

Jean-Noël: "Contre.Enchère la plus souple. 4 n'étant pas vraiment satisfaisant, sautant la manche éventuelle à SA.
                      Le partenaire peut transformer le Contre (peu probable), nommer les SA ou hélas 3
, sur lesquels on dira 4, à mon avis non forcing après le Contre."

Jérémie: "Contre. Passe peut être l'enchère gagnante, mais je ne peux m'y résoudre avec six  maîtres. Dire 4 tue notre contrat de manche le plus probable, 3SA.
                  En disant Contre, j'ai de bonnes chances d'entendre 3
, mais je me donne aussi la chance d'appeler 3SA,
                  soit si le partenaire les nomme, soit s'il dit 3
que je ferai suivre de 3SA, en espérant qu'il comprenne mon problème.
                  Le Contre ne promet pas 4 cartes à
 dans cette situation (alors que ce serait la cas à 95% si le barrage était 2):
                 on est bien obligé de se manifester quand on a un jeu lourd et régulier sans l'arrêt..."


Jean-Pierre: "Contre. Pas fier. Mais si Nord nomme 3SA, c'est sans doute le seul contrat de manche gagnant.
                        S'il nomme 3
, ce qui est à craindre, je nommerai mes . Après tout, ce n'est pas toujours qu'on a 6 levées seul en face d'une ouverture vulnérable."

Chantal: "Contre. Si mon partenaire a le contrôle , on joue 3SA. Sinon, je proposerai 4 sur 3."

Aymeric: "Contre. Tout terrain. Si mon partenaire met 3, je mets 4, non forcing."

Daniel: "Contre. J'espère entendre 3SA. Je dirai 5 sur les ."

Fred: "Contre. Sans autre choix. C'est le seul moyen de jouer 3SA. Sur 3, je mettrai 4."

Roger: "Contre. Probablement l'enchère la plus souple, permet au partenaire (qui n'est pas toujours décevant) de déclarer 3SA."

Marylène: "Contre. J'espère entendre 3SA. Pas question de passer avec 6 levées à SA."

Philippe L: "Contre. Le partenaire privilégièra 3SA à l'annonce des ."

Steph et Christian: "Contre."



Malheureusement, la réponse au Contre ne sera pas toujours favorable, voire même difficile à contrôler.
Il ne reste plus qu'à s'en remettre au réveil du partenaire. S'il y en a un.


Michel: "Passe. Muselé!!! Si je Contre et entends 3, que voudra dire 4?"

Dominique C: "Passe. Peut être lâche, mais je ne veux pas dire Contre et entendre 4. J'attends un réveil."

Yves J: "Passe. Aussi bizarre que cela puisse paraître! Contre est exclu avec un doubleton , 3SA un peu tendu... 4 n'est pas intéressant si nous gagnons une manche.
               Nord devrait pouvoir reparler et là, on mettra les gaz."




Enfin deux experts nous expliquent pourquoi ils choisissent l'enchère de 3SA.


Jean-Phi: "3SA. Souvent la seule manche qui gagne. Je n'ai aucun espace pour une autre enchère, et je n'ai plus peur du ridicule.
                  Si l'ouvreur n'a pas l'arrêt
, c'est sans doute une bonne défense contre 4. De toute évidence, personne ne va contrer pour me signaler qu'il faut dégager à 4 ou 5."

Jacky: "3SA. Gambling avec 6 levées de  et... l'arrêt  en Nord? En tous cas, le Contre est exclu."










DONNE N°3
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Tous.

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
2Passe2Passe
2SAPasse3Passe
4Passe4Passe
4Passe5Passe
?



(3♥: Texas)

COTATION:

5SA      (09)    :    100
6         (03)    :     40
6        (03)    :     40
6♥        (02)    :     20
5♠        (02)    :     20
6        (01)    :     10







Avant de vous dévoiler ce que pensent les experts de cette donne (qui mérite convention avec le partenaire et jugement), voici mon avis.

Le partenaire possède 5 (ou plus) cartes à , dans une main qui envisage le chelem puisqu'il n'a pas conclu à 4 sur 4.

4 montre une main positive avec le contrôle . Il possède probablement les Rois de  et de .

Lorsqu'il dit 5, le répondant possède le contrôle  (que l'on a dénié par l'enchère de 4), très probablement du 1er tour.
Pourquoi ne pose-t-il pas le Blackwood? Car il a une chicane.

Il a donc soit des  longs (avec le Roi), soit des  longs (avec toujours le Roi de ).
S'il a un singleton , il possède alors 12 cartes noires.

Avant une conclusion trop hâtive à 6, vous avez le choix entre 5SA (Blackwood) et 6.
En effet, la seule chose qui manque pour jouer 7, c'est la certitude de la chicane  du partenaire.
(Même s'il est surprenant que les adversaires ne se soient pas manifestés, mais bon...)


Sur 5SA, si le partenaire répond 1 clé, vous ne saurez toujours pas s'il possède la chicane à .
En revanche, si vous dites 6, le partenaire répondra 6 avec la chicane  (et vous direz 7), ou 6 sans la chicane  (et vous passerez).


Bref, des enchères "faciles" sur le papier, mais très difficiles à la table.
Pour la petite histoire, le partenaire possède R10743 - R10874 984.


La parole aux experts.

Mon analyse ne doit pas être la meilleure puisqu'une seule d'entre eux choisit la même enchère que moi (et encore, pas forcément pour les mêmes raisons).

Chantal: "6. Mon partenaire cherche le grand chelem, et s'il a un bicolore / , mon ADx est important. Il doit être chicane , pas de point perdu dans la couleur."


Une variante quand même, proposée par deux experts.

Dominique M: "6. On a du mal à cerner la main du partenaire dans le contexte (j'ai dénié un contrôle ).
                           5
garantit, et je pense que c'est un point important, le contrôle du premier tour à . Pourquoi alors ne dit-il pas 4SA? Aurait-il une chicane?
                          Ce qui est sûr, c'est qu'on va jouer un chelem. Petit? Grand?
                          Je dis 6
qui, de mon point de vue, demande le double contrôle  (chicane, As sec ou As-Roi) pour le grand chelem."

Christian:"6. Jouons 6 ou 7 en fonction de ta teneur à (singleton ou chicane)"



Un détail qui m'avait échappé, le partenaire pourrait poser le Blackwood même avec la chicane , puisqu'on a dénié le contrôle de cette couleur. Merci Jérémie.
Du coup, on peut avoir une autre vision de la donne et ne pas poser le Blackwood (à 5SA) pour d'autres raisons.

Jérémie: "6. J'ai parfaitement décrit ma main, nous avons tous les contrôles, pourtant Nord ne veut pas poser le Blackwood.
                 Je vois deux raisons à cela. Soit il fait une dernière tentative de chelem mais ne peut vraiment l'imposer tout seul (
Rxxxx x Rxxxx xx),
                 soit il est chicane
 avec des espoirs de grand chelem si tout colle à merveille (car si ce n'était qu'une question de clefs et de Rois,
                 il pourrait poser le Blackwood même avec la chicane
, puisque j'ai dénié le contrôle).
                Dans les deux cas, je veux répondre positivement. Je dis donc 6
pour laisser mon partenaire conclure à 6 dans le premier cas, ou à 7 dans le second.
               (Peut être fera-t-il une enchère intermédiaire pour être sûr qu'on se comprend, en ce cas, j'irai moi-même à 7
.)"

Philippe L: "6. Pour montrer des bons  et une envie de grand chelem (éventuellement à ) si le partenaire a Rxxxx Axx x Vxxx."

Jean-Phi: "6. J'ai très envie de jouer le grand chelem, mais si le partenaire détient une main du type Rxxxx Axx x Vxxx, il faut jouer 7 et non 7.
                  Des séquences très dures à négocier dans le standard français."

Ceux-ci ayant une version optimiste de l'enchère du partenaire.


Deux des experts ont, par contre, une vue plus pessimiste.

Aymeric: "5. Dans un tempo normal, pour éviter que mon partenaire ne se retrouve dans une solution délicate.
                  Il doit avoir le Roi de
 et un honneur , le Roi ou l'As, ce qui donne un chelem assez moyen."

Jean-Pierre: "5. Pourquoi diable a-t-il nommé un contrôle  avant un contrôle  s'il avait l'As? Pourquoi diable n'a-t-il pas pris la direction des opérations par un Blackwood?
                       L'explication réside en une demande de soutien à
 par la Dame car il n'y possède que le Roi, et j'ai dénié l'As. Sa main possible: Rxxxx Rxx Rxx xx."



La majorité des experts se décide pour un Blackwood à 5SA, espérant ainsi obtenir les renseignements nécessaires pour pouvoir conclure.

Michel: "5SA. Blackwood. Mon partenaire a-t-il le Roi de  et l'As de , en plus du contrôle ? (On peut craindre As et Roi de  et 5 ou 6  blancs.) Si oui, je joue 7."

Eric J: "5SA. Blackwood. Le partenaire semble avoir le Roi de  et une courte à  (chicane!!) pour refuser de poser le Blackwood. Je m'en charge et en route pour 6 ou 7."

Yves J: "5SA. Blackwood. Quelle bombe! Une main que j'appellerai Adriana 40 boeufs... Nord ne pose pas le Blackwood, il a donc une chicane rouge.
               Je dis 5SA Blackwood et ferai suivre de 6 ou 7
."

Laurent: "5SA. Au moins c'est une tentative claire de grand chelem, c'est un bon premier point.
                 Même si je crois savoir que cette acceptation soit en perte de vitesse, je jouerais bien l'enchère comme un Blackwood, faute d'avoir pris le temps de codifier autre chose."


Roger: 5SA. J'avoue ne pas bien comprendre 5 de mon partenaire. A lui d'essayer de comprendre la mienne."

Marylène: "5SA. Blackwood."

Jean-Noël: "5SA. Pour moi, Blackwood."

Steph: "5SA. Appel aux As et Roi d'atout."

Daniel: "5SA. Le grand n'est pas exclu."



Enfin, sans convention, sans détail ou sans commentaire...

Fred: "6. Le partenaire a probablement l'As de  ou Roi-Dame. En mettant 4, il propose de jouer le chelem, mais sur 4, il ne pose pas le Blackwood. Pourquoi?
           Je proposerai bien 5SA Blackwood mais je n'en ai pas (encore?) convenu avec mes partenaires."


Jacky: "6. Mon partenaire connaît mes deux  perdants!"

Dominique C: "6."










 DONNE N°4
Match par quatre, donneur Nord, vulnérabilité: Nord/ Sud

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est

1 Passe
2Passe2
?



COTATION:

2SA     (09)    :    100
3        (03)    :     30
4        (03)    :     30
3        (03)    :    30
2♠        (02)    :     20







Pour cette donne, il n'y a rien de technique. (Hormis pour quelques experts, qui ont une convention particulière).
C'est donc avant tout une question de jugement.

1er point: la main justifie-t-elle d'imposer la manche? On est vulnérable, en match par 4... Il ne faut pas empailler.
2ème point: si oui, comment trouver la meilleure manche?

On pourrait quand même regretter de ne pas jouer 3 non forcing dans cette séquence, ce qui simplifierait tout. (Roi-Dame sec valent bien 3 petits)
Malheureusement, il est maintenant devenu classique que l'enchère de 3 soit forcing de manche, avec des ambitions de chelem.


Quelles sont les possibilités, si vous ne disposez pas de l'enchère de 3 non forcing?

2SA: qui zone bien la main en points et en distribution, mais qui manque cruellement d'arrêt  et (On va jouer de la mauvaise main). Elle permet aussi de s'arrêter avant la manche.
3 : 3ème couleur forcing (quasiment de manche), semi-naturel, suite difficile.
2 : 3ème couleur forcing également. On pourrait avoir également 4 cartes à  en faisant cette enchère.
Dans ces deux derniers cas, on promet en général (à défaut d'autre possibilité) un arrêt dans la couleur.
3 : dans le standard, plutôt une main du genre Vxx Dxx RD109xx, non forcing.
4: la pièce en l'air, en espérant que le partenaire ne reparle pas.Et qu'il ne fallait pas jouer 3SA.
Passe: pour jouer avec les nerfs de tout le monde à la table. Alternative retenue par aucun expert. En TPP peut être...



Voici donc, en vrac, les réponse des experts.

Il y a bien l'enchère de 2SA qui est choisit par un plus grand nombre, mais ce n'est pas la majorité.
4 autres réponses, choisies à des fréquences (quasi) égales sont proposées.

Pour 2SA.

Fred: "2SA. C'est la moins mauvaise enchère qui zone: - bien la distribution, - mal les tenues en honneur."

Jean-Pierre: "2SA. Honteux, mais le reste est pire (3 ou 4??). Seule enchère non forcing qui permet éventuellement à Nord de revenir à 3.
                       Et puis, 3 petites cartes valent "presque" un arrêt."


Jean-Phi: "2SA. La seule enchère non forcing (raisonnable) dont je dispose. Mais j'aurais peut être dit 1 sur 1."

Yves J: "2SA. Horrible avec deux fois 3 petits, mais comme dirait Georges Clownesque, what else?"

Laurent: "2SA. Je suis bien conscient que mes tenues  et  risquent d'être fragiles, mais l'alternative consisterait à dire 3, seule autre enchère zonant ma main,
                 est une distorsion qui ne me convient pas non plus."


Dominique C: "2SA. Je joue le SA forcing et n'aurais donc pas eut ce problème."

Jacky: "2SA. Sans arrêt  ni . Rappelons-nous du temps où l'on pouvait dire 3 non forcing avec cette main!
              On pourrait aussi envisager de dire 4
, après tout, Roi-Dame de  secs, cela vaut bien un fit non?"

Christian: "2SA."

Michel: "2SA. Quoi d'autre?"



Pour 3, avec ou sans convention.

Jean-Noël: "3. Qu'il faut jouer forcing (jusqu'à 4)."

Philippe L: "3. Qui est forcing chez moi, jusqu'à 4. Sur 3, je dirai 3, non forcing. Sur 3, je dirai 4, obligatoire dans le système.
                     Remarque: sur 1, j'aurais dit 1SA, forcing."

Chantal: "3. Je n'ai pas d'autre enchère. Ni 3 qui est une enchère de chelem, ni 2SA avec deux couleurs vides /."



Pour 2♠.

Jérémie: "2. Quelle main horrible. Avoue que tu l'as construite exprès pour le concours!
                 On est rouge et en 4, je veux donc me laisser la meilleure chance d'appeler la bonne manche s'il y en a une et de la bonne main.
                 2
à l'avantage d'être économique et, la plupart du temps, Nord dira 2SA ou 3, sur lesquels je saurai quoi faire.
                 Tant pis si on est trop haut, mais je n'aime pas les alternatives de 2SA ou 3
et encore moins le Gambling de Passe,
                 qui aurait pu me tenter par paires, en fonction de mon humeur.
                 Remarque: Certains diront qu'ils sont bien contents d'inverser les redemandes de l'ouvreur à 2
et 2.
                Malheureusement, ça n'apporte pas grand-chose ici, à moins de jouer 2
sur 2 non forcing, ce qui n'est en général pas le cas quand on pratique cette convention.
                2
montre soit 3 cartes à  (forcing manche) et pas de quoi dire 3, soit 2 cartes à , mais forcing manche aussi,
                et on est presque dans la même situation que dans le standard (sauf qu'on n'a pas menti sur la tenue
)."

Aymeric: "2. Je n'ai l'arrêt dans aucune des deux, donc je dis la plus économique. Sur 2SA de mon partenaire, je mettrai 3 qui dénie le fit maintenant pour moi.
                  J'inverse 2
et 2 en Nord dans mon système donc sur 2, déniant 4 cartes à , je mets 2 qui signifie 2 cartes à."



Pour 4.

Dominique M: "4. C'est très dur! On regrette de ne pas jouer le SA forcing agrémenté des changements de couleur au palier de 2 forcing de manche.
                           On aurait dit 1SA et on serait en meilleure position pour évaluer la main du partenaire. Peut être aurait-il fallu dire 3
sur 1 (même s'il manque un atout).
                           Alors que faire? Place à l'offensive: 4
. Et tant pis si ça saigne (800 parfois)."

Roger: "4. Il faut jouer la manche en match par 4 et tant pis pour le très hypothétique contrat de 3SA."

Steph: "4."



Pour 3.

Eric J: "3. (C'est psychique?) Bien sûr le partenaire a des points à  et à , mais jouer les SA de la mauvaise main n'est vraiment pas idéal. Alors poussons-le à les annoncer.
             J'ai aussi de la sympathie pour l'enchère de 4
. (Mais pas pour celle de 3, trop timorée à mon goût.)"

Daniel: "3. "Wait and see." 3 et 4 ont leur charme, mais fini les SA."

Marylène: "3. Je veux jouer la manche avec ces beaux , mais je ne dis pas 3SA moi-même, mon partenaire les nommera, vu son nombre de points à  et à .
                    J'espère tomber dans la bonne inhibition d'entame."











DONNE N°5
Tournoi par paires, donneur Nord, vulnérabilité: Personne.

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est

1 2
X2PassePasse
?



COTATION:

3♥            (11)    :    100
Contre     (08)    :      70
3SA         (01)    :      10





L'ouverture en face de l'ouverture,avec un fit à , la manche est probable.
Mais, 5 devrait être une manche difficile à gagner (à moins que le partenaire n'ait une main distribuée - mais il a passé sur 2-), et en tous cas moins lucrative que 3SA en TPP.


Que sait-on?

Ouest est très certainement misfitté , pour proposer des  de piètre qualité (on possède RDV).
Est doit être (semi)fitté pour ne pas corriger à 3.
Du coup le partenaire est court en face de RDVx. Mauvaise nouvelle.

Si l'enchère de 2 suppose un soutien à , alors le partenaire est court à . Bonne nouvelle.
(Est a peut être 7 cartes à , mais une enchère de 3 n'aurait peut être pas été naturelle)

Le partenaire n'a ni une main très forte, ni très distribuée, il aurait fait une autre enchère que Passe sur 2.


Bref, tout ceci est assez flou et il va falloir agir.

Avec cette main régulière, on envisage prioritairement le contrat de 3SA, quitte à aviser ensuite, en fonction des renseignements obtenus.

Quand les adversaires ont nommé deux couleurs, la technique consiste à utiliser le cue-bid comme positif.
C'est-à-dire que l'on nomme la couleur ou l'on possède un arrêt, demandant au partenaire de nommer les SA avec un arrêt dans l'autre.
(Avec un arrêt dans chaque couleur, on nomme directement les SA.)

Ici, il conviendrait donc de dire 3, demandant au partenaire de dire 3SA s'il tient les . On sera ravi, d'ailleurs de lui apporter un soutien par Vxx.
Une courte majorité des experts choisit l'enchère de 3.


Jean-Noël: "3. La question est: a-t-on 3SA avec les  soumis et As-Dame de  derrière le Roi?
                     Sachant que l'adversaire ne va pas communiquer dans ses couleurs, c'est très vraisemblable. Mais quel cue-bid est affirmatif?
                    Comme il faut que le partenaire ait le Roi de
, et s'il l'a, il ne peut se méprendre sur la signification de l'enchère de 3, affirmatif du contrôle ."

Dominique M: "3. Me semble bien décrire cette main. De quoi jouer la manche, pas 4 cartes à  (sinon Contre), l'arrêt  mais pas l'arrêt  pour 3SA.
                           Il faudra peut être s'arrêter à 4
."

Il est vrai que si le partenaire ne peut répondre positivement à notre question, la manche devient improbable s'il possède une main du genre AVxx x RDVxx xxx.


Laurent: "3. Evitons tout pataquès avec un Contre dont je ne suis pas du tout convaincu du caractère punitif. 3 est une enchère dont la signification est claire.
                 Ce qui l'est moins, c'est que mes 13 points suffisent à gagner une manche, ce qui ne m'empêchera pas de l'appeler."


Jean-Phi: "3. Force à , demande l'arrêt . J'ai presque envie de dire 3SA tout seul. Je n'envisage pas de contrer. J'ai trop de cartes à  et le partenaire risque de mal décider.
                   La compétitive est vaseuse et je préfère retrouver le contrat standard de 3SA. J'ai peu de chances de scorer +500."


Yves J: "3. Ca, je connais. L'adversaire a nommé deux couleurs, le cue-bid est affirmatif. J'espère que mon prof de bridge va lire ça, il sera content."

Roger: "3. Je tiens les . Arrêtes-tu les ?"

Aymeric: "3. Arrêt , sans arrêt , avec un fit à . Demande à mon partenaire l'arrêt  pour 3SA. J'aimerais contrer 2 punitif, mais c'est d'appel."

Chantal: "3. Je tiens les , pas les . Mets 3SA si tu les tiens."

Daniel: "3. Tiens-tu les ? Dans un premier temps."

Marylène: "3."

Steph: "3."



Une autre possiblité, qui me semble sera gagnante dans la plupart des cas, Contre.
Punitif dans la situation, même si on peut envisager que le partenaire dégage avec une main particulière.
Assez bizarrement d'ailleurs, car il aurait alors probablement enchéri sur 2.

Jacky: "Contre (ou 3). Dans cette situation, le Contre est punitif. Alors, en TPP, pourquoi pas? Sinon, 3, je tiens les , tiens-tu les  pour jouer 3SA."

Jean-Pierre: "Contre. Ca ne va sans doute pas nous avancer, mais il importe de déceler un "psy" du coquin de Ouest. Que ferai-je quand Ouest va revenir à 3?
                       Chaque chose en son temps. Peut être aurait-on pu préférer un réveil à 3
, mais quelle signification? Je tiens les  et pas les , ou l'inverse?
                       Remarque: mon premier Contre promet 4 
+ 4  ou 4 Maj + 4  ."

Fred: "Contre. Punitif. J'ai promis les majeures, je les ai."

Philippe L: "Contre. Punitif. La manche à SA est lointaine sur entame ."

Dominique C: "Contre. Le meilleur pari me semble-t-il."

Christian: "Contre."



Cependant, tous les experts ne pensent pas que le Contre est punitif dans cette situation.

Jérémie: "Contre. Non ce n'est pas punitif, mais si Nord passe, tant mieux. S'il ne dit pas les SA, je dirai 3, qui affirme la tenue  et montre un problème à .
                  A défaut d'arrêt, j'essayerai de m'arrêter à 4
, en regrettant de ne pas avoir passé sur 2, mais c'est trop définitif de jouer qu'on ne gagne aucun contrat,
                  même si Nord semble être régulier, puisqu'il n'a dit ni 2
, ni 3. Du temps de la partie libre à Rennes, la main n'aurait posé de problème à aucun joueur."

J'entends d'ici la douce voix de Youyou: "COOONTRE!!!"  Punitif. :-)

Eric J: "Contre. Je ne serai pas mécontent si le partenaire passe (peu probable). Je dirai 3 au tour suivant pour jouer 3SA ou... 5 (même si je manque d'As)."



Enfin, un cas isolé. "Ecoutons" ses arguments.

Michel: "3SA. Ils jouent 2/2 non forcing, donc probablement misfittés,
                car on voit mal Ouest dégager 2
avec un honneur second à  pour imposer des  seulement commandés par l'As (voire le 10).
                Il reste donc le cas de
ARDxxx chez Est, avec quoi on dit plutôt 3 (si naturel). Si je dis 3, mon partenaire est pris s'il a la Dame de  seconde.
                Par ailleurs, le contrat alternatif à
 risque de chuter lourdement sur des coupes adverses."










DONNE N°6
Match par 4, donneur Ouest, vulnérabilité: Nord-Sud

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1X3
?


COTATION:

4         (10)    :      100
4SA      (08)     :       80
6        (02)     :       20






La question est simple: "Partenaire, combien as-tu d'As?"
0 (peu probable) ou 1 As: pas de chelem.
2 As: petit chelem.
3 As: grand chelem.

On ne peut évidemment pas se contenter de conclure à l'aveuglette. Mais alors? Comment poser le Blackwood?

Il n'est en effet pas évident que l'enchère de 4SA, dans cette séquence, soit un Blackwood.
Ne montrerait-elle pas un bicolore mineur? (Voire un bicolore indéterminé, comme ici.)

Pour certains, 4SA est un Blackwood atout , couleur promise par le Contre.
Quelle belle convention!

Sans convention particulière, il faut donc montrer au partenaire que l'on a de grosses réserves et essayer de parvenir à nos fins (ie, connaître son nombre d'As).

Deux enchères possibles:
- 4 : cue-bid, indication d'un gros jeu (forcément avec du ? avec ou sans contrôle ?), la suite sera difficile si les  ne sont pas plus ou moins promis.
- 4SA: bicolore indéterminé, il faudra sans doute déclarer un chelem "au poids".

Dans les deux cas, une chicane  aurait rendu la séquence beaucoup plus confortable.


Une remarque: le partenaire pourrait avoir un unicolore fort à , trop fort pour enchérir directement 3 ou 5.
(Rappel: 4 montrerait un fort bicolore avec des  et des , sur l'ouverture de 2.)
Mais dans ce cas, la possession de la Dame de  garantit que le problème n'est qu'une question d'As.



La situation étant peu fréquente, elle est assez peu codifiée par les experts, qui se trouvent devoir improviser plus ou moins.
D'ailleurs...

Jérémie: "4. Je ne sais pas ce que ça veux dire, j'improvise, comme la plupart des joueurs français qui ne travaillent pas assez.
                  Si je devais choisir une seule enchère, ce serait 6
et ça devrait être un contrat raisonnable, si Nord a un Contre banal.
                 Mais si Nord a un Contre fort, toutes distributions - ce qui est possible car il a l'air d'avoir 3 cartes à
 vu le barrage peu élevé -
                 alors il faudra peut être jouer en mineure et peut être au palier de 7.
                 Pour l'instant, je pense que 4
montre soit des ambitions de chelem à , soit de grand chelem dans une mineure (si on fait suivre de 6/ sur 5),
                soit ici comme un beau bicolore
/mineure (avec les mineures, j'aurais dit 4SA). On verra ensuite..."


Une courte majorité choisit donc d'indiquer en premier lieu qu'ils ont du jeu.

Michel: "4. Evidemment, 4 semble bien venir. La suite peut être délicate, mais j'espère pouvoir faire un Blackwood à 5SA.
               On peut songer à planter 6
, contrat le plus probable, pour éviter un accident. Mais comme dit le sage: "Celui qu'à peur, c'est un peureux."."

Dominique M: "4. On a envie de dire 4SA, Blackwood atout  (couleur promise par le Contre) mais 4SA est a priori un bicolore (pas nécessairement mineur).
                           Ici, il me semble que 4
convient. Le partenaire va sans doute dire 5, je dirai alors 5,
                           et, si le partenaire a le matériel pour le chelem (quelquechose comme ADx ou AVxx à
 et l'As de ), il devrait ajouter le 6ème."

Dominique C: "4. Je veux bien jouer 6 ou 6."

Yves J: "4. J'ai des envies (de chelem, mesdames!) donc je dis 4 que je ferai suivre de 6, en espérant faire passer mon message,
               mais il sera sans doute difficile pour Nord de dire 7 avec
Ax Axxx Dxxx Axx. Tant pis, j'aurais essayé!"

Aymeric: "4. Fit  avec contrôle . 4SA n'est pas Blackwood pour moi dans cette séquence."

Roger: "4. Le vrai problème sera au tour suivant."

Daniel: "4. Pas de précipitation. Le partenaire peut être fort avec un unicolore ."

Steph: "4."

Christian: "4."



D'autres préfèrent montrer leur distribution bicolore, malheureusement indéterminée pour l'instant, et de montrer leur force ensuite.

Jean-Noël: "4SA. On peut hésiter entre 4 et 4SA bicolore (indéterminé) et non Blackwood dans cette situation, mais que faire sur la réponse de 5?
                     Tout cela risque fort dans tous les cas de se terminer à 6
, en espérant qu'il ne manque pas deux As (très peu probable) et qu'on n'empaille pas le grand chelem,
                     le danger du Blackwood à 5SA étant d'entendre 6
. 4SA reste donc préférable."

Laurent: "4SA. Voilà une réponse tout-terrain! Tant pis si parfois je suis trop haut, mais j'ai du mal à ne pas tenter de jouer un chelem.
                 Je suis sûr de comprendre l'interprétation de mon enchère avec la réponse du partenaire, ce qui me paraît moins évident avec un cue-bid à 4
,
                 car j'avoue humblement ne pas en avoir discuté. Remarque: 4SA, Blackwood atout
, ça existe."

Jacky: "4SA. Quand Nord dira 5, on rectifiera à 5, montrant un bicolore rouge avec des ambitions de chelem."

Jean-Pierre: "4SA. Bicolore indéterminé et sur 5, 5 pour montrer mon puissant bicolore / et sur 5, j'ajouterai le 6ème.
                       Mon premier réflexe était de refaire un Contre, mais c'est trop anti-naturel, bien que répondant au critère "pas d'enchère satisfaisante".
                       L'enchère gagnante est peut être 6
directement, car on imagine mal un Contre d'appel vulnérable avec un seul As."

Jean-Phi: "4SA. Fourre-tout, à forte tendance bicolore. Sur 5, je dirai 6. Si le partenaire possède trois As, il dira sûrement 7 ou 7. En tous cas, Fred dira 7...
                  Je ne souhaite pas dire 4
. a) La main est bicolore. b) Je ne contrôle pas les  au premier tour. 4SA est plus clair."

Fred: "4SA. Bicolore indéterminé. Sur 5, je mets 6. Sur 5, je proposerais bien 5SA Blackwood mais... voir donne n°3."

Philippe L: "4SA. Bicolore. Sur 5 probable, je dirai 5 montrant un bicolore rouge avec des ambitions."



Un expert utilise l'enchère de 4SA comme un Blackwood dans cette séquence.

Eric J: "4SA. Blackwood aux As (quand je n'ai pas passé): en route pour 6 ou 7."

Zut, j'ai rien trouvé pour me moquer. :-)



Enfin, on peut aussi se contenter d'enchérir le contrat le plus probable...

Chantal: "6. Tant pis s'il manque deux As, mais je n'ai pas les moyens de faire un Blackwood, sauf conventions très particulières."

Marylène: "6. Contrat le plus probable."