CONCOURS DE L'ETE  2011.


DONNE N°1
Match par 4, donneur Est, vulnérabilité: Tous

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est


1
X
Passe  1 Passe 
2Passe 2Passe 
?




COTATION:

3     (14)     :     100
Passe     (06)     :     40




A-t-on exprimé toute la puissance de la main?
Quasiment! Le cue-bid succédant au Contre indiquant un minimum de 20 points d'honneur, le partenaire se devant de faire un effort dès qu'il possède 4 à 5 points.
(La fourchette haute, sa première réponse étant zonée 0-7 H)
Pourtant, malgré que le partenaire ne semble avoir qu'un ultra minimum, la majorité des experts pense que l'on doit encore faire un effort.
C'est bien sûr l'attrait de la marque - vulnérable en Match par 4 - qui incite donc à produire l'enchère de 3, demandant au partenaire de bien juger ses cartes.

L'enchère de 3 ne fait cependant pas avancer grand-chose, mais elle permet de rester à 3 en cas de catastrophe. Et puis, quoi d'autre?
La manche la plus probable étant bien entendu 4, que le partenaire saura nommer avec Rxxxx ou bien xxxx et une Dame mineure.

Evidemment, le risque de jouer en 3-3 existe, et l'on pourrait faire deux de chute au lieu d'une à 2, mais ce risque est compensé par la prime de manche.


Marc:
"3
. Mon partenaire saura dire 4 avec xxxxx xx(x) xx(x) Dxx par exemple mais n’oublions pas qu’il peut aussi avoir xxx xxxx xxx xxx !
On ne sera sans doute pas contrés à 3
même en 3-3, mais à 4…"

Fred L: "3. Nouveau cue-bid. 3 peuvent chuter: xxxx xxx xxx xxx. 4 peuvent gagner: xxxxx xx Dxx xxx."

Aymeric: "3. Si mon partenaire dit 3, je passe. Passer sur 2 me parait pessimiste puisque le Roi de  en face 5ème me permet de faire la manche."

Eric M: "3. Exprime une main supérieure à 21 points avec seulement 3 cartes à  (sinon on aurait dit 3). A mon partenaire de décider à quel niveau et quel contrat jouer."

Pierrette: "3. Nord peut-il encore avoir 5 cartes à  et une courte à ? Le silence d'Ouest est inquiétant...
Mais je ne peux me résoudre à passer donc 3
, encore un petit effort partenaire."

Bernard: "3. Une manche reste possible."

Nicolas: "3. La question est entre Passe et 3 . Dans cette situation de formule et de vulnérabilité, je pense qu’il faut faire un dernier effort."

Wilfried: "3. Je ne peux me résoudre à passer et je voudrais laisser encore une petite chance au répondant de nommer la manche."

Frédéric S: "
3. En match par 4, Passe étant exclu, je redis 3, en espérant que le mien dise 4 et pas  3SA... (Evidemment, je passe sur tout autre enchère.)"

Roger: "3. Dernière tentative de viol!"

Philippe L: "3. J'ai encore un espoir de manche à ."

Anne-Catherine: "3
. Encore un p'tit effort."

Jérémie: "3. On n'est pas en paires, je suis obligé de refaire une action pour appeler la manche si elle existe : soit 4 si Nord a un petit quelque chose avec un 5ème ,
soit 3SA s'il arrête les 
, soit rarement 5 en mineure s'il est long dans l'une des deux avec au plus 2 cartes à ."

Rémi: "3. Je n’ai pas d’autre idée."



Malgré ces quelques arguments en faveur d'une dernière tentative, certains estiment qu'il ne faut pas en faire plus.

Edouard: "Passe. Le partenaire est marqué avec une main de 0 à 4 H et 3 ou 4 cartes à . Quelle manche puis-je espérer avec cette main plate?"

Yves J: "Passe. Un peu couard, mais 22 H plats sans 4 cartes à , je ne vois pas la manche. Par contre, une pénalité potentielle si je continue à enchérir..."

Jacky: "Passe. Cela me rappelle une de tes questions où nous avions déjà dit qu'après un Contre suivi d'un cue-bid, le répondant doit faire un effort à partir de 4-5 H..."

Michel: "Passe. Pour trouver 9 levées à SA ou 10 à  en face d’une main 0/4 ou 0/5, il faut imaginer des cartes spécifiques plus une entame livrant une levée et/ou une entrée...
Mon partenaire n’a JAMAIS les cartes que j’espère, donc je joue 2, même pas sûr de les gagner."

Dominique M: "Passe. Les cas où la manche serait jouable sont trop peu fréquents après la réponse de 2 pour reparler.
(On est en danger y compris au palier de 3 si Nord a une poubelle ce qui n'est nullement exclu). Je passe donc."

Jean-Pierre: "Passe. Nous sommes peut-être déjà trop hauts dans une couleur en 3/3.
Il faudrait vraiment un grand miracle pour produire une manche, déjà trouver deux reprises de main en Nord.
Je ne crois plus au père Noël. N’oublions pas que Est a ouvert en premier, ce n’est donc pas un farceur."












DONNE N°2
Match par 4, donneur Est, vulnérabilité: Personne

           

Sud
Ouest
Nord
Est


1
X
1X2
?




COTATION:

2     (20)     :     100




Le Contre de Nord indique 4 cartes à , pour couvrir le cas du psychique en Ouest.
Si Nord avait des , des  ou bien des SA, il lui suffirait de le dire.
C'est donc dans une unanimité parfaite que les experts "fittent" leur partenaire.


Edouard: "2. Le Contre du partenaire montre 4 cartes à  et un peu de jeu, je donne le fit.
A noter que si le partenaire a du  il les annonce, idem pour les  ou les SA, il faut pouvoir détecter un psychique.
Si mon partenaire avait dit 2 sur 1, cela aurait montré 5 cartes dans une main faible (sinon Contre suivi de 2 tout seul)."

Anne-Catherine: "2. Le Contre du partenaire promet 4 cartes à ."

Jacky: "2. Le Contre de Nord étant punitif avec 4 cartes à , jouons dans la couleur du fit 8éme!"

Eric M: "2. Le Contre sur 1 est punitif et indique donc au moins 4 cartes à . Je confirme que nous sommes fittés, dans une main minimum pour mon Contre initial."

Philippe L: "2. Mon partenaire a montré 4 cartes à . Même si Ouest n'est pas psychique, je veux jouer à ."

Michel: "2. Rassurons le partenaire."

Dominique M: "2. Pour moi le Contre de Nord montre un peu de jeu et 4 cartes à : je « fitte » donc mon partenaire en disant 2."

Rémi: "2. Toujours pas d’idée, c’est la chaleur ou quoi?"

Marc: "2. Je joue toujours le Contre naturel sur 1 dans cette situation, donc je fitte…"

Aymeric: "2. Le Contre promet 4 cartes à  donc on est fitté ."

Nicolas: "
2. Mon partenaire promet 4 cartes à . Je soutiens compétitivement."

Pierrette: "2. Le partenaire me dit qu'il a 4 cartes à . Je saurai comment les manier..."

Wilfried: "2. J’ai peur que mon partenaire ne reparle pas et je viens d’apprendre qu’on était le camp majoritaire et qu’on avait 8 cartes à ."

Frédéric S: "2. Je fitte bêtement mon partenaire."

Roger: "2. Je fitte mon partenaire avant d'être débordé."

Fred L: "2. Naturel."



Certains experts envisagent même l'enchère de 3. Il est vrai que la main est agréable.
Cependant, comme l'enchère de 2 est faite librement - on est dispensé de parole si on a rien à dire, suite au 2 d'Est - elle indique une main positive.
Ils décident donc de se contenter de 2.

Jean-Pierre: "2. Entre 2 et 3, mais Ouest n’est pas obligatoirement psychique et il y a un risque de répartition inamicale. Un soutien libre indique déjà une bonne main.
Pour l’instant, Nord indique « un peu de jeu » avec 4
cartes à , sans plus."

Jérémie: "2. En France, le Contre de Nord montre 4 cartes à  et un peu de jeu, je peux donc fitter le partenaire même avec une main minimale (c'est même quasi obligatoire).
Il manque une bricole pour dire 3
: on ne devrait pas avoir la manche si le partenaire n'a pas les moyens de reparler."

Bernard: "2. J'hésite entre 2 et 3, mais je ne peux punir mon partenaire qui dit Contre avec 8 H laids."










DONNE N°3
Match par 4, Ouest donneur, vulnérabilité: Tous

     
           

Sud
Ouest
Nord
Est

4 Passe 
Passe 
?





COTATION:

Passe     (13)     :     100
Contre     (04)     :     40
4     (03)     :     30




Cruel dilemme! Qui a du jeu? Nord, avec quelques cartes à , ce qui l'a empêché de ce manifester? Est, avec peu de , ce qui l'a empêché d'aller voir plus haut?
Ou bien les deux possèdent-ils des mains moyennes?
Evidemment, on ne peut pas le savoir pour l'instant, et il faut prendre une décision qui a à peu près autant de chances d'être bonne que mauvaise.

Quels sont les avantages et les inconvénients à se manifester?

Pour: 2 As. Si on décide de contrer, et que le partenaire passe, on n'aura pas honte. Si le partenaire enchérit des  ou des , la distribution est plaisante.

Contre: les couleurs sont anémiques, on risque d'être contrés si le partenaire n'a pas un fit conséquent dans une des deux couleurs.
Si le partenaire enchérit des
, on court à la catastrophe.
Dans tous les cas où on se manifeste, si on tombe mal, le score des Est-Ouest devrait être à 4 chiffres.


Conscients que les risques sont bien supérieurs aux espérances de gain, la majorité des experts décide de se taire. tant pis s'il fallait faire une action.

Dominique M: "Passe. Tout est possible sur cette donne: on peut se faire massacrer si Est a du jeu sans fit , on peut aussi gagner une manche (4? 5?).
Mais si on parle que faut-il dire ? 4
ou Contre malgré le peu de points.
Je pense que si on parle c'est Contre qui couvre le plus de cas chez nous mais je choisis de passer (lâchement ?)."


Rémi: "
Passe. Je n’ai vraiment pas d’imagination aujourd’hui. Même vert j’aurais passé."

Jean-Pierre: "Passe. Je ne suis pas un partisan du « on ne me barre pas moi !! ». Bravo si ça marche, mais je ne joue pas au poker."

Edouard: "Passe. J'ai deux As qui peuvent aider à faire chuter."

Jérémie: "Passe. Je me serais manifesté avec un 6ème , mais ici j'ai vraiment trop peur d'en prendre pour très cher contre rien en réveillant à 4.
On peut toucher en réveillant par Contre si le partenaire passe, mais s'il dit 5
, j'aurai envie de me cacher sous la table... Je reste donc timide."

Bernard: "Passe. 4... en TPP (Top ou Zéro), mais Passe en Duplicate. 4X risque d'être très cher, et peu apprécié de mes partenaires!"

Eric M: "Passe. La dernière fois que j’ai tenté une action avec ce type de main et cette vulnérabilité, j’en ai pris pour 1100!
Au-delà de cette expérience, le risque de réveiller est tout de même trop grand pour le gain à espérer."


Pierrette: "Passe. Casse gueule! Passe lâchement."

Marc: "Passe. Soyons raisonnables ! Les chances de battre 4 additionnées aux risques de perdre 1400 à 4 sont bien supérieures à celles de gagner 4
Sans oublier que si Nord m’amène de quoi gagner 4
, il va probablement m’en faire jouer 6 si je réveille."

Wilfried: "Passe. Ca fait pas très mec mais c’est un réflexe de survie. :-)"

Fred L: "Passe. Le contrat à jouer est probablement 4X, mais le Contre de réveil montre plus que ces 2 As."

Anne-Catherine: "Passe. Ca peut être cher!!"

Michel: "Passe. Le risque d’en prendre pour 800 ou 1100 est plus grand que la chance de gagner une manche avec une main aussi limitée. Je m’incline."




Ils sont quand même quelques uns à décider d'entrer dans les enchères. Il y a alors deux possibilités: plonger à 4 ou contrer.
La première option apparaît comme étant la plus souple, notamment parce que le partenaire, avec une main régulière, passera sur le Contre.

Nicolas: "Contre. Je conçois que c’est agressif. 4est kamikaze avec cette main blanche et Passe est un peu couard.
(Si le partenaire à 4 cartes à
♠, on a de bonnes chances de faire la manche.)
Si le partenaire passe, je n’ai pas honte, s’il a un singleton noir, c’est jackpot.
C’est sur, s’il dit 5 , c’est plus embêtant..."

Philippe L: "Contre. J'ai 2 levées. Si mon partenaire a un jeu régulier, il y a plus à gagner qu'à perdre, car il aura souvent un peu de jeu."

Yves J: "Contre. Là je mouille le maillot, ma distribution est sympa (sauf si j’entend 5), peut-être j’offre à Nord le rêve de sa vie!"

Aymeric: "Contre. Je peux tabler 4 ou bien 4 peut chuter."



Néanmoins, 3 experts décident de plonger à 4.

Frédéric S: "4. Je plonge en fermant les yeux, comme tout le monde je pense..."

Jacky: "4. Je plonge en sachant que je peux en prendre pour 800 ou plus!!!"

Roger: "4. Je n'arrive toujours pas à résister à ce genre de mains."







DONNE N°4
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Nord/sud

     
           

Sud
Ouest
Nord
Est
1
4 5
Passe 
?




COTATION:

5SA     (14)     :     100
6     (05)     :     40
6*     (01)     :     10




A priori, le partenaire, pour son enchère de 5, devrait posséder un fit , une chicane et de nombreuses levées à  et à , voire un unicolore maître dans l'une des deux.
Il semblerait donc qu'il ne s'agisse plus que d'une question d'As, les perdantes  disparaissant sur les nombreuses levées du partenaire.
Dans cette situation, 5SA est alors un Blackwood, puisque le palier de 4SA a été dépassé. Il suffira donc d'aviser en fonction de la réponse du partenaire.


C'est la voie que choisit le plus grand nombre d'experts.

Marc: "5SA. Blackwood. Je ne joue pas le Blackwood d’exclusion et, de plus, il me semble que ce dernier doit se faire avec un saut.
5
est donc l’expression d’un fit à  dans une main trop forte pour 4 avec un contrôle à  (sinon, Contre ou 5).
Comme j’aurais pu avoir 12 points 5-3-3-2, je me vois mal chuter 6 et je dirai 7 si Nord répond 2 As…
En priant pour ne pas me faire couper un 
à l’entame."

Eric M: "5SA. 5 exprime un fit à  dans une main ne pouvant se contenter de la manche.
Le problème est que le partenaire peut très bien avoir une main du type
Dxxx ARxx x ARxx pour justifier son enchère.
Dans ce cas, le grand chelem à 
chute sur entame  (chicane probable chez Est) et il n’y a que 12 levées à SA.
Néanmoins il me parait très pessimiste de se contenter du petit chelem.
Aussi, je fais une tentative en posant le Blackwood en espérant que mon partenaire enchérisse 7
avec une chicane à ."

Dominique M: "5SA. Il me semble que le cue-bid de Nord exprime un fit . Je dis donc 5 SA et si le partenaire montre 2 pièces je demanderais le grand chelem à .
(Peut-être mis à mal par l'entame 
, mais je n'ai pas suffisamment d'information pour demander 7 SA)."

Rémi: "5SA. Blackwood, en espérant que Nord ne comptera pas sa chicane  comme une clé."

Edouard: "5SA. Blackwood. Avec mes , le partenaire a forcément des levées et de la distribution ailleurs, ce n’est plus qu’une question d’As."

Aymeric: "5SA. Blackwood. Si mon  partenaire a deux clés je met 7."

Jérémie: "5SA. Blackwood atout . Pas sûr que Nord soit fitté  s'il a un jeu énorme à base de , mais c'est cette signification que j'assume a priori."

Jacky: "5SA. Blackwood atout . Si mon partenaire répond 2 As, je dirai 7."

Yves J: "5SA. Blackwood lorsque 4SA est dépassé. Ma main est somptueuse."

Nicolas: "5SA. Devrait être Blackwood."

Michel: "5SA. Je ne vais pas décider que le mien n’a pas d’As, donc blackwood pour jouer 6 ou 7. Simple et de bon goût."

Pierrette:
"5SA. Les barrages sont faits pour barrer!! Je verrais bien le partenaire avec :
Dxxx A..... - A.... au moins! 5SA devrait montrer mon désir de grand chelem."

Roger: "5SA. Blackwood. Pour connaître mon nombre de perdantes."

Fred L: "5SA. Blackwood."




Autre façon de faire, si l'on estime que l'on va jouer au moins le petit chelem à
, enchérir 6, qui montre clairement l'As de .
De plus, cette enchère dénie clairement l'As de 
(5) et l'As de  (6). Au partenaire de décider.

Philippe L: "6. Mon partenaire me propose 6. Je lui en propose 7, sans l'As de  ni celui de , sinon je les aurais nommés. Mes  sont forcément très beaux."

Bernard: "6. J'ai tous les contrôles dont au 1er tour. J'espère qu'Est n'est pas chicane . Mais je ne vois pas bien ca que mon partenaire va en faire.
Peut-être mon partenaire attend-il le contrôle
, auquel cas je devrais dire 5."

Frédéric S: "6. Deux enchères possibles: 5SA  = Blackwood (pour moi en tout cas), mais en y réfléchissant mieux, 6 me semble supérieur. Cela sera donc mon choix ."

Anne-Catherine:
"6
. Je ne veux pas dire 5 ou 6 qui pourraient être pris pour des contrôles du 1er tour..."

Jean-Pierre: "6. C’est le moindre que je puisse faire. Je vois mal comment Nord peut faire de telles enchères sans deux As et un fit énorme ( mais c’est possible).
Je pense d’ailleurs qu’enchérir directement 7
  est la décision gagnante, mais je ne peux pas punir Nord s’il a chicane , ARD, RD et Dxxx.
J’ai dit au moins que je n’ai ni l’As de 
, ni l’As de ."




Une dernière proposition.

Wilfried:
"
6. Pour moi, même sans saut, ce 5 est un Blackwood d'exclusion. Je réponds donc 6, 2 clefs et la Dame d’atout. Sans la chicane à  le répondant aurait dit 4SA."


Je mets en garde cependant quant à l'utilisation du Blackwood d'exclusion: elle nécessite un partenariat éprouvé si l'on souhaite éviter tous les pataquès où l'on joue avec,
par exemple, 3 atouts en face d'une chicane, avec un fit 10ème annexe.
Et ne croyez pas que cela n'arrive qu'aux autres! :-)
Nul doute que Wilfried est au point avec son partenaire. Malheureusement, la façon dont je côte les réponses ne lui vaudra qu'une très maigre récolte.



Une remarque toutefois sur cette donne. L'enchère de 5 du partenaire (plus évidemment nos 4 cartes) montre à 100 % une courte dans la couleur.
Cependant, cette enchère ne garantit pas une chicane. En effet, que devrait dire le partenaire avec, par exemple, Dx ARDVxx x ARxx?
Il faudra donc arriver à détecter le contrat de 7SA, et ne pas jouer 7 -1, sur l'entame  coupé. Méfiance donc.










DONNE N°5
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Nord/sud

           

Sud
Ouest
Nord
Est
1 
3  4
5 
?

COTATION:

Contre     (08)     :     100
6     (04)     :     50
6     (04)     :     50
5     (03)     :     40
5     (01)     :     20
5SA     (01)     :     20



L'agressivité des adversaires ne vous à pas laisser l'opportunité d'exprimer la puissance de votre main. C'est frustrant!
Il n'empêche, il va falloir prendre une décision - difficile - et éviter de se tromper.
Plusieurs contrats sont envisageables: les petits chelems à , à  voire à  pourraient très bien être sur table.
Oublions les grands et payons les barrages. Il sera déjà satisfaisant d'appeler le petit qui gagne...

Une chose est certaine, on ne va pas passer. Mais que faire? Les experts sont partagés.
Il est évident que la décision que l'on va prendre dépend essentiellement de l'idée que l'on se fait de la main de Nord.


Les plus optimistes annoncent le chelem, espérant une seule perdante à l'atout.

Dominique M: "6. Certes il peut y avoir 2 perdantes à , mais il me semble que 6 est obligatoire pour honorer tous les contrôles du premier tour et des réserves importantes. Peut-il y avoir le grand chelem? Ce n'est pas exclu mais Nord muni de ARD huitièmes ou de 7  maîtres et du Roi de  peut l'envisager."

Pierrette: "6
. Faut-il plonger et de quelle hauteur? On risque une mauvaise répartition des . Donc 6. Mais, il peut y avoir 7. Je ne pense pas que 5SA demande la qualité des ..."

Frédéric S: "6
. Beaucoup d'options suivant la tournure du match et la force des adversaires. L'option lâche  = Contre.
Si le niveau est fort, et cela sera mon choix, j' annoncerai 6 (cela m'étonnerai  que des adversaires de valeur ne déclarent pas 7...)."

Nicolas: "6. La donne la plus difficile. J’aurais très longtemps hésité à la table entre Contre, 5et 6."


Au passage, un expert envisage même de jouer 7, selon la qualité des  de Nord.

Philippe L: "5SA. Pour jouer 7 si Nord a ARDxxxxx. 5SA est logiquement "Joséphinesque"."



Quelques-uns espèrent dénicher un autre atout, misant sur le fait que si le partenaire n'a pas le bon résidu, il saura revenir à .

Aymeric: "6. En le mettant foulée, Est risque de remettre 6 et je table 6 dès que mon partenaire a 3 cartes à ."

Jérémie: "6. Avec toutes ces levées je veux jouer le chelem.
J'aimerais jouer 5SA "choice of slam" à l'américaine, pour faire choisir le partenaire entre 6
et 6, mais dans mon système ce serait un Blackwood.
Je plonge à 6
en espérant soit qu'il aura un résidu, soit qu'il saura corriger à 6 s'il n'a qu'une perdante dans la couleur.
PS : S'il a ARD 8èmes à 
on a 13 levées de tête, mais je ne vois pas de moyen d'appeler le grand chelem.
(A moins que le partenaire glisse 6
sur 6, pour me faire comprendre qu'il veut jouer 6 et qu'il a une couleur maîtresse)."

Bernard: "6. Mon partenaire à un résidu correct à , sans résidu il dirait plutôt 3."



Une dernière proposition pour jouer le chelem. J'aime beaucoup, car je la trouve suffisamment descriptive et elle laisse la porte ouverte à toutes les possibilités.
Dans le même ordre d'idée que précédemment, le partenaire devrait savoir rectifier à 6
si les lui font défaut.

Edouard: "5. Pas facile celle-la. Je dis 5, cela laisse la place de jouer 6 si le part a dit 4 avec xx  RDxx7xx   -   Rxxx."



D'autres, peut être plus raisonnables, se décident pour un contrat raisonnable, qui à de fortes chances de gagner.

Eric M: "5. Je ne crois pas que nous puissions gagner un chelem et si nous chutons 5, on ne va pas s’enrichir à 5X.
Aussi, compte tenu de la vulnérabilité, j’opte pour le contrat qui me parait être le meilleur compromis.
"

Wilfried: "5. Mon partenaire devrait avoir 8 cartes à  ou 7 très belles, il est vulnérable.
S’il en a 8, j’ai les 5 couvrantes annexes, je peux même perdre 2 atouts et s’il en a 7 beaux je perds un atout et une levée annexe."


Anne-Catherine: "5. Mon partenaire aurait pu dire seulement 3, forcing. Une perdante  + une perdante  probables."





Enfin, certains préfèrent assurer le score "dans la bonne colonne".

Rémi: "
Contre. Ce qui dénie en principe l’envie de surenchérir.
On a peut-être 5
ou 6 sur table mais comme je n’ai plus les moyens de le découvrir, je préfère prendre une pénalité."

Jean-Pierre: "Contre. Pourquoi ne pas avoir dit 3  forcing au lieu de 4?? Parce qu’il n’a pas beaucoup de jeu, peut-être 7 cartes à   par DV ??
Aucune certitude de gagner 5
et de toutes façons 5 ne seront par gratuits. Notons que le Passe ne serait pas un « forcing-passe »."

Jacky: "Contre. Je ne suis pas sûr de faire chuter 5 de 2 ou 3 et je ne suis pas sûr de gagner 5."

Marc: "Contre. Punitif puisque 4 est une enchère relativement précise.
Même si je peux espérer le singleton à 
en Nord, je ne me vois pas gagner 6, Nord pouvant parfaitement posséder 7 cartes à  par RDV dans un désert, voire moins.
(J’ai dit 4
dans une situation similaire il n’y a pas longtemps avec RD 6èmes blancs dans une main 6-5).
Maintenant, si Nord enlève mon Contre pour dire 5
quand même, je songerai à en dire 6, ARD 7èmes ou AR 8èmes étant possibles également."

Michel: "Contre. Mon partenaire n’a pas dit 3. Il y a au moins une perdante à , et probablement une à , bref, on peut avoir du mal à gagner 4 et tabler 6 sur l’impasse à ...
Il me semble impossible de trouver 4 cartes à  en face…cas où on gagnerait 6. J’arrête donc de spéculer et j’encaisse entre 300 et 800.
Si le mien dégage avec DV 8ème pour tout potage ( En a-t-il le droit ?)  je n’ai pas encore chuté."

Yves J: "Contre. La plus dure de la série. Le singleton  est inquiétant. Take the money and run!"

Roger: "Contre. Même rouge contre vert. Mon partenaire semble avoir DV 7ème."

Fred L: "Contre. Punitif."




Au passage, le partenaire détenait la main suivante: 10 8 6 5 3 A V 10 9 5 4 3 2 - -.
Je vous laisse deviner quel était votre sort, sachant notamment que les
 étaient partagés 4-0.
Question subsidiaire: quelle aurait été votre enchère sur 3
?










DONNE N°6
Match par 4, donneur Est, vulnérabilité: Nord/Sud

     
           

Sud
Ouest
Nord
Est


1
Passe  2 Passe 
3
?


COTATION:

3SA     (16)     :     100
Passe     (02)     :     20
Contre     (01)     :     10
4SA     (01)     :     10




Alors qu'on avait une furieuse envie de parler sur 1, voilà qu'une deuxième chance nous est offerte, muni d'un renseignement supplémentaire, qui n'est pas sans intérêt.
En effet, le fit  des adversaires, augmenté du barrage à 3 (en général 6 cartes) donne une forte probabilité d'une couleur commune (en dehors d'un unicolre à )
et donc qu'une manche est possible, pour peu que le partenaire détienne un honneur utile (As
ou Roi 5ème).

Bien évidemment, le risque est que les adversaires n'aient pas 9 cartes à  ou que le partenaire détienne 6 cartes à  dans un jeu blanc.
La vulnérabilité garantissant alors à Est/Ouest un score à 4 chiffres.

Etant entendu qu'il est hors de question de contrer avec un singleton , il faut cependant trouver autre chose.
Les experts ne s'y trompent pas et c'est l'enchère de 3SA qui rallie la majorité des suffrages.
En effet, cette enchère ne saurait être naturelle puisque l'on a passé sur 1: elle montre clairement des mineures, avec probablement un résidu à .

Dominique M: "3SA. Appel aux mineures dans ce genre de situation, c'est donc l'enchère que je fais, l'absence de  interdisant le Contre."

Rémi: "3SA. Pour s’amuser en espérant avoir un partenaire compréhensif."

Jean-Pierre: "3SA. On a une bonne assurance de trouver un accord dans une mineure sans trop de risques.
Une manche n’est pas exclue avec la courte à 
 en Nord, s’il existe un fit au moins 4ème, voire 5ème."

Edouard: "3SA. Bien sûr. Le partenaire est court à  et devrait avoir un fit mineur. Je lui laisse le soin de dire 5 si il a du jeu: j’ai réveillé vulnérable, j’ai donc une main correcte…"

Aymeric: "3SA. Bicolore mineur. Je risque facilement d’empailler une manche mineure."

Bernard: "3SA. Appel aux mineures après Passe."

Philippe L:" 3SA. Ayant passé au 1er tour, cela ne peut être naturel. Une manche mineure est très possible, pour ne pas dire probable."

Yves J: "3SA. Les mineures. Une manche n’est pas encore exclue."

Pierrette: "3SA. Le partenaire étant court à , on peut très bien avoir une manche mineure, sinon une partielle. Je ne veux pas contrer avec la courte à ."

Frédéric S: "3SA. J'aime mac Gyver, aussi, j'annonce 3SA, appel aux mineures.
Le partenaire a un peu de jeu et a eu le bon gout de ne pas declarer 3
au passage, donc je plonge une fois de plus..."

Roger: "3SA. Les mineures. Mon partenaire est court à , je suis court à ."

Marc: "
3SA. Je cède au chantage… Mais j’ai le carton « excusez-moi partenaire » à la main.
Si
Nord
a bien le singleton à  espéré, on peut tabler la manche mineure assez facilement. Cette hypothèse me semble plus probable qu’un Contre punitif sanglant en Ouest."

Fred L: "3SA. Appel aux mineures."

Michel: "3SA.
Il me semble hautement probable de faire 10 levées en mineure en face de la courte à .
D’ailleurs avec une chicane et un gros fit le mien peut parfaitement déclarer la manche."


Jacky: "3SA. Passe ou 3SA. Enchère difficile mais va pour 3SA. Je n'ai pas dit 2SA au 1er tour et mon partenaire devrait comprendre que je suis 5-4 en mineures."

Anne-Catherine: "3SA. Je ne vais pas regarder passer le TGV."



Un nouveau venu parmi nous, Nicolas LHUISSIER, impose la manche. Ces juniors...  :-)

Nicolas: "4SA. Encore une fois très agressif. Je ne vois pas d’alternative donc je plonge. Si ça chute, les adversaires m’épingleront rarement."




Deux experts décident malgré tout de ne pas devoir se manifester.

Eric M: "Passe. Il y a des mains avec lesquelles je vais gagner 5 ou 5.
Mais le risque est grand de prendre cher contre rien en intervenant, ou de pousser mes adversaires à une manche qui gagne…
Aussi, j’opte pour la prudence en passant d’autant que les enchères ne sont pas terminées : si mon partenaire réveille par Contre (ce qui n’est pas exclu) je dirai 4SA.
"

Wilfried: "Passe. Un jeu avec lequel j’espère voir chuter 3 et je n’ai que très peu de chances de bien tomber en réveillant."




Une dernière façon de se manifester que j'aime beaucoup, parce que je la trouve très logique.
En effet, on ne peut pas avoir suffisamment de jeu pour se décider maintenant à parler alors que l'on ne l'a pas fait sur 1 avec une courte à .
On ne peut donc pas avoir une main de ce genre: x Vxx ARDx AVxxx (j'ai seulement inversé les majeures). On aurait contré 1.
Il convient donc de trouver une signification à l'enchère de Contre à ce stade.


Jérémie: "Contre. Il me semble avoir déjà écrit dans ce concours que je joue le Contre avec du jeu,
des mineures (5/4 a priori) et une courte à 
(maxi doubleton) dans toutes les situations de ce genre:
1
  P  2  P  3  ?    1  P  2  P  4  ?    1  P  4  P  P  ?    2  P  3  P  P  ?    2  P  4  P  P  ?
Enfin une donne qui tombe à merveille pour cela, j'en profite donc.
On n'arrivera pas à 6
avec la main miracle en face (Roi de  5ème et l'As de ), mais au moins on appellera la manche...
(Ainsi qu'avec beaucoup de mains du partenaire s'il a un peu de jeu et 4 cartes dans une mineure).

Ici on a de la chance, sans discussion préalable on pourrait glisser 3SA car l'adversaire nous prévient qu'on a un contrat quelque part.
Mais cela montre sans doute un 5/5, et pas autant de jeu."



Désolé Jérémie, je vais encore te mettre une sale note, tu connais ma façon de côter. Mais merci de continuer à jouer le jeu, on apprend beaucoup...