CONCOURS DU MOIS D'OCTOBRE


DONNE N°1
Match par 4, donneur Nord, vulnérabilité: Nord/ Sud.

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est

1 Passe
2Passe3
Passe
?


COTATION:

4SA       (12)    :    100
4
         (06)    :      50
4
          (06)    :     50





Que promet l'enchère de 3
du partenaire?
L'enchère de 2
étant auto-forcing (changement de couleur 2 sur 1), toute enchère de Nord qui n'atteint pas la manche est donc forcing.
Il n'est donc pas utile de faire un saut pour montrer un surcroît de force.
C'est par la suite que l'on montrera sa force, si l'on commence par dire 2
.

Du coup, il est admis que l'enchère de 3
dans cette situation montre effectivement 16-18 H, avec 6 atouts, mais 6 TRES beaux atouts.
(On accepte de jouer dans la couleur, même si le partenaire y est singleton.)
 

On est donc dans la zone de chelem, avec un complément de 3 atouts, une couleur longue à exploiter et tous les contrôles.
Il semble donc logique d'utiliser l'enchère de 4SA. (Blackwood, atout
, puisque le partenaire s'est "auto-fitté")
Le palier final dépendant alors du nombre de clés du partenaire.

Jean-Pierre: "4SA. Il ne servirait à rien de nommer les contrôles puisque nous les avons tous. Il semble qu'il ne s'agit que d'une question de clés.
                       Je ne vois pas comment il pourrait manquer As et Roi de
."

Michel: "4SA. Une enchère ambiguë de 4 (naturelle ou contrôle-fitté?) risque de poser problème ensuite. Profitons du moment où l'enchère est clairement un Blackwood atout ."

Eric M et Yves J: "4SA. Blackwood. Pas de quantitatif sur ce genre de séquence et le nombre de clés en face nous dira à quel palier jouer."

Roger: "4SA. Mon partenaire me garantit au moins 6 très belles cartes et impose l'atout. 4SA est donc Blackwood."

Dominique M: "4SA. Blackwood. A quoi bon tourner autour du pot?"

Edouard: "4SA. Blackwood atout . Avec un partenaire suspicieux, je transite par 4 suivi de 4SA. Ensuite, selon le nombre de clés, on jouera de 5 à 7."

Jean-Phi: "4SA. Blackwood atout . Sur la réponse, je peux compter les levées et/ou demander la Dame d'atout."

Jacky: "4SA. Question très intéressante afin de voir ce que disent les experts! Il y aura plusieurs avis: 4, 4, 4SA.
              En ce qui me concerne, j'aime bien 4SA (Blackwood atout
), car le chelem dépend en fait du nombre de clés de l'ouvreur."

Marylène: "4SA. Blackwood atout ."

Fred: "4SA. Blackwood. Pour jouer 6 ou 7
."

Steph: "4SA."


Cependant, certains jouent que 4SA est quantitatif dans cette séquence. Ils sont donc obligés de nommer un contrôle, impliquant le fit , pour ensuite poser le Blackwood.
(Bien évidemment, cela pourrait être ambigu, on pourrait posséder un fort bicolore  et une mineure.)

La question qui se pose est de savoir si l'on doit nommer le premier contrôle, même s'il est dans une courte, ou bien un contrôle dans une longue.
Les experts restants sont partagés.


Pour le premier contrôle.
4 permet d'entendre 4, mais on ne saura pas s'il s'agit de l'As ou d'une courte.

Jérémie: "4. On jouera 5 ou 6 en fonction des clefs et de la Dame d'atout.
                  La qualité des
 ne me pose pas de problème, car le saut à 3 garantit une très belle couleur (ici ARD ou ARV 6ème).
                 Je ne dis donc 4
que pour pouvoir poser le Blackwood car 4SA serait quantitatif pour moi (mais je m'attends à ce que Dominique Moreau, avec qui j'ai joué, dise 4SA).                          Evidemment 4 provient parfois d'une couleur avec misfit  et beaucoup de jeu, mais c'est bien pour ça qu'on demande que 3 garantisse une belle couleur:
                 le Blackwood sera bien à
."

Chantal: "4. Sous-entend le fit . Annonce le contrôle."

Pierrette: "4
. Pour avoir nommé une couleur (ici 4) et non le 1er contrôle (4) nous avons empaillé un chelem en DN. Donc 4..."

Aymeric: "4
. Contrôle . Ambigu, je peux être fitté  ou ."

Jean-Noël: "4. Contrôle . Je poursuis en donnant le fit ."

Anne-Catherine: "4. Pour entendre le contrôle ."


Pour le contrôle d'honneur.
Le partenaire va très probablement dire 4
puisqu'il n'a pas le contrôle . (On ne nomme pas, en premier lieu, un contrôle de courte dans la longueur du partenaire.)
Il faudra, bien entendu, poursuivre les enchères sur 4
.

Philippe L: "4
. Contrôle et fit . Si le partenaire redemande 4, je dirai 5 pour montrer un contrôle de courte, par un singleton, puisque je n'ai pas dit 5 Blackwood d'exclusion.
                     Il y a un petit risque à jouer 5
, mais le risque d'empailler 6 est beaucoup plus grand."

Rémi: "4. Avec l'intention de dire 5 au tour d'après, en espérant avoir annoncé à peu près ce genre de main."

Cathy: "4. Je préfère mon contrôle positif au singleton dans un premier temps. Sinon, 4SA en direct."

Eric J: "4
. Suivi de 4SA sur 4. Je ne suis pas sûr que 4SA en Ouest soit Blackwood."

Daniel: "4. Patience. Il manque 4 clés et la Dame d'atout."

Dominique C: "4. Sur 4, je ferai encore un effort."










DONNE N°2
Match par 4, donneur Sud, vulnérabilité: Nord/ Sud.

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1
?



COTATION:

2            (11)    :    100
5             (09)    :     80
2SA          (02)    :     20
5SA          (02)    :     20




Sur cette donne, il suffit du Roi de  chez le partenaire pour jouer un grand chelem plus que convenable (78%, les atouts 2-1).
Malheureusement, si l'on pose le Blackwood, on ne saura pas si la clé du partenaire est l'As de  ou le Roi de .


Une convention tend à se répandre pour ce genre de situation: le Blackwood d'exclusion.
Un double ou triple saut (selon les situations) dans une couleur demande au partenaire de répondre à un Blackwood, sans compter l'As de la couleur nommée.
(On répond par paliers. Le premier correspond à 5, le deuxième à 5...)

Edouard: "5. Whaou... Blackwood d'exclusion pour jouer 7 en face de RVxxx D RDVxx xx. Ou seulement 6 avec DVxxx xx ARVxx x."

Jacky: "5. Là encore, les avis seront partagés, mais ici, l'enchère de 5, Blackwood d'exclusion atout , me semble la plus appropriée.
              Sur 5
(0 clé), je jouerai 6. Sur 5 (1 clé, le Roi de ), je jouerai 7."

Dominique C: "5. Blackwood d'exclusion, pour jouer 6 ou 7."

Jean-Noël: "5. Blackwood d'exclusion, fitté . Pour connaître chez l'ouvreur la présence de la seule carte qui manque pour nommer le grand chelem: le Roi de ."

Chantal: "5. Blackwood d'exclusion, pour connaître le Roi de , et en voiture pour 7."

Cathy et Marylène: "5. Blackwood d'exclusion direct."

Fred: "5. Blackwood d'exclusion. Pour jouer 6 ou 7. Par paires, j'envisagerais 7SA."

Michel: "5. Exclusion Blackwood. La réponse d'une clé permettant de jouer 7.
               Je ne demanderai même pas la Dame d'atout car si elle est 3ème chez un défenseur, je pars TOUJOURS du bon côté."

Mais oui, Michel...
C'est comme à 3SA avec 9 levées de tête, t'en fais toujours 8. (Private joke)


Cependant, on peut ne pas être sûr que 5
directement soit un Blackwood d'exclusion. Ne faudrait-il pas avoir fitté à  au préalable?
Et si on n'a pas discuté de l'enchère avec le partenaire?
Quelle enchère ferait-on avec une main du genre
- xx RDVxxxxxx xx?

Ceux qui ne sont pas sûrs que l'enchère soit un Blackwood d'exclusion...

Eric J: "2. Bien sûr, la séquence pourrait être plus expéditive avec une enchère permettant de demander immédiatement au partenaire s'il détient le Roi de !
              Certains jouent-ils 5
Blackwood d'exclusion dans cette situation?"

Steph: "2. 5 si c'est un Blackwood d'exclusion."

Une bonne nouvelle pour cette rentrée, Steph et Eric sont "fittés" au niveau des enchères! :)
Je note aussi les efforts de Steph: 1ère enchère commentée depuis 5 mois...

Anne-Catherine: "2. Ou 5, Blackwood d'exclusion: nouvelle convention pas encore répertoriée."



Ceux qui préfèrent établir le fit à
, avant d'utiliser l'enchère.

Dominique M: "2. L'idée est de dire au partenaire qu'on est fitté  et de faire ensuite un Blackwood d'exclusion à .
                           Exemple: si le partenaire dit 2
, on dit 3, et sur la réponse probable de 4, on dit 6."
Jean-Phi: "2. Je gagne le grand chelem sans la Dame de . Je préfère dire 2 puis 5, Blackwood d'exclusion. (5SA: non)."

Daniel: "2. Le Blackwood d'exclusion va servir sur cette main."

Roger: "2 dans un 1er temps. Puis 3, puis 5 Blackwood d'exclusion."

Pierrette: "2. Puis je fitterai à  et ferai un Blackwood d'exclusion. Après tout, le partenaire peut avoir une vilaine main du genre DVxxx V10x ARxx x, et 7 chute."

Philippe L: "2. Que je ferai suivre de 5, Blackwood d'exclusion. Si j'entends une clef, je dirai 7. La Dame de  est inutile."


Enfin, ceux qui ne jouent pas cette convention. Ca tombe bien, ils sont partenaires...

Eric M: "2. 4SA et 5SA ne conviennent pas: je veux bien jouer 7 avec le Roi de  5ème chez le déclarant sans la Dame, et sans l'As de .
                Si on est barré à
 par Est, on fera avec la place qu'il nous restera..."

Jean-Pierre: "2. Pas d'affolement, il y a la place pour une ouverture sans As et Roi de  donc pas question de faire une "Joséphine" prématurément.
                       Certains envisageront sans doute un fameux Blackwood d'exclusion à 5
qui permettrait de diagnostiquer le Roi de , suffisant pour le "grand".
                       Attention au "pataquès" toutefois!!!"




A défaut de Blackwood d'exclusion, on peut utiliser une autre convention: le 5SA "Joséphine", qui est une demande de la qualité d'atout.
On répond: 6 (pas de gros honneur), 6 (1 gros honneur) ou 7 (2 gros honneurs).

Rémi: "5SA. En espérant que la Joséphine soit une copine de mon partenaire. Ici, il pourrait (grâce aux ) préciser ses gros honneurs par palier.
             Evidemment, s'il a 7 cartes à
 par la Dame, on risque d'empailler le grand chelem."

Yves J: "5SA. Joséphine. La seule chose qui m'intéresse est de savoir si le partenaire a Roi-Dame de ."



Une autre voie, alternative à 2, qui donne implicitement le fit .
Elle assure de pouvoir utiliser ensuite le Blackwood d'exclusion. elle permet également de limiter les risques de barrage adverse.

Jérémie: "2SA. Tout ce qu'on veut, c'est poser le Blackwood d'exclusion à  pour jouer 6 ou 7.
                 Mais n'ayant pas parlé de l'enchère de 5
directe, je la prendrai plutôt pour naturelle (genre RDV 9ème et rien à côté).
                 Je ne dis pas 2
car après avoir fitté à 3, je risquerais de ne plus pouvoir poser le Blackwood d'exclusion à 5 (il n'y aurait pas de saut).
                 J'utilise donc une enchère fittée illimitée de mon système pour établir l'atout, je la ferai suivre de 5
."

Aymeric: "2SA. Fitté, forcing manche, 4 atouts. Si je mets 2, les adversaires risquent de me barrer à un palier trop élevé pour que je puisse aisément exprimer ce fit ."










DONNE N°3
Match par 4, donneur Nord, vulnérabilité: Personne.

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est

1Passe
1SAPasse3Passe
?

COTATION:

4        (21)    :    100
4
        (03)    :     10








Nord a un bicolore 5/4 ou +, d'une force suffisante pour imposer la manche en face de 1SA négatif.
Vous lui apportez 2 As, 4 atouts et un singleton dans sa 1ère couleur. (Cela permettra l'affranchissement par la coupe.)
Un petit encouragement, mais nullement une obligation, s'impose par la voie (ambigue pour l'instant, on pourrait avoir un "champ" de
 ) d'un cue bid à 4.
Cette enchère montrerait alors le fit
 et le contrôle , même si on préfèrerait avoir 5 atouts.
La suite clarifiera la situation...


Une très grande majorité choisit cette enchère.

Jérémie: "4. Parfois naturel, mais la plupart du temps fitté , surtout si on joue 3 5/5 comme c'est la tendance maintenant quand on joue 2SA forcig sur 1SA.
                 Si on jouait le standard pur, dans lequel 3
peut provenir de 4 cartes, je n'aurais mis que 4.
                 Remarque: avec un fit énorme, pas de contrôle mineur et une courte à
, on peut sauter à 4SA (Splinter, court à ).
                 Le partenaire n'a plus qu'à regarder ses perdantes mineures (il peut temporiser par 5
qui demanderait sûrement la chicane à ). Exemple: x ARxxxx xxx xxx.

Pierrette: "4. 3 promet-il un 5/5? De toutes façons, je nomme mon contrôle , fitté ."

Aymeric: "4. Fitté  avec le contrôle ."

Eric M: "4. Fit  agréé et contrôle des ."

Roger: "4. Qui agrée le fit . On ne peut se contenter de 4 avec deux As."

Jean-Pierre: "4. Non ça n'est pas pour chercher un contrat à  mais pour indiquer un beau fit  et indiquer un contrôle gratuitement. Ferons-nous l'unanimité?"

Edouard: "4. Suivi de 5. Proposition avec l'As de ."

Yves J: "4. Trop beau pour 4. Je suppose que tout le monde joue 3 au moins 5/5 maintenant. Sur 4 de Nord, je dirai 5 pour lever l'ambiguité éventuelle."

Michel: "4. Quoi d'autre?"

Fred: "4. Le chelem est possible. L'ouvreur est souvent 5/5. S'il met 4, je mets 5. Main suffisante pour le chelem: ARxxx RDxxx x Rx."

Philippe L: "4. Contrôle + fit . 3 est plus fort que la manche et montre pour moi un 5/5. Sinon, avec 5 + 4 , l'ouvreur dit 2SA, forcing sur 1SA."

Cathy: "4. Rien d'autre."

Eric J: "4. Suivi de 4 sur un éventuel 4."

Chantal: "4. Contrôle avec fit à ."

Jean-Noël: "4. Contrôle , atout  agréé, en vue du chelem."

Jean-Phi: "4. Enchère de rencontre à ."

Jacky: "4. Si 3 montre un 5/5, le chelem est très probable avec le contrôle  chez l'ouvreur (on a un fit 9ème, 2 As et la courte pour affranchir les ).
              Je réponds donc 4
qui agrée le fit , avec des ambitions de chelem."

Anne-Catherine: "4. Avec 2 "top" cartes et 4 atouts."

Dominique C et Steph: "4."



Quelques experts estiment qu'en face d'une main qui ne peut être que 5/4, le chelem est plus ou moins lointain.
Le manque d'un 5ème atout ou la certitude de n'en trouver que 4 chez le partenaire freine leurs ardeurs.

Dominique M: "4. Certes, il peut y avoir 6. 4 risque d'être mal interprété et de plus, je n'ai pas une main monstrueuse. Je dirais sans doute 4 avec un  de plus."

Daniel: "4. Certes 2 As, mais la réponse de 1SA ne les exclut pas. 4 agrée-t-il les  à 100%?
               Pas dans mon système, où 1
- 3 décrit la main limite avec 6 beaux , donc pas d'enchère pour montrer des  longs."

Rémi: "4. Chez moi, la séquence dénie un 5/5. Du coup je me contenterais bien de 4, en ayant conscience de sous-bidder un peu.
             Sinon, je me sens obligé de dire 4
, sans conviction, mais qui devrait promettre le fit ."










 DONNE N°4
Match par quatre, donneur Sud, vulnérabilité: Est/Ouest

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
1 Passe Passe ?

COTATION:

Contre        (23)    :    100
4               (01)    :      10





Et encore!!! 10 points, c'est bien payé!
J'avais proposé cette donne dans l'espoir d'avoir une unanimité, c'est raté!! Merci Cathy. :)

Rouge contre Rouge, et encore plus Vert contre Rouge, de nombreux experts auraient passé.
De même, en TPP, quelles que soient les vulnérabilités, de nombreux experts auraient passé.

J'avais mis toutes les conditions pour avoir 100% de Contre...
La plupart des experts le disent bien: "Quoi d'autre?", "Où est le problème?"...

C'est bien entendu la suite de la séquence, le partenaire ne devrait pas passer (pourtant cela ferait vraiment plaisir), qui sera délicate.
Il s'agira alors de bien savoir manier le cue bid.


Voici donc les raisons pour lesquelles vous avez facilement gagné 100 points.

Edouard: "Contre. Eh ben, quelle série! Je ne passe pas bien que cela puisse être mon meilleur résultat possible Rouge/ Vert. Contre en réveil, si mon partenaire passe, tant pis. :-)                       Sur 2, je dis 2, puis sur 3, 3SA, en espérant un arrêt et queleques cartes utiles: Vxx Vx xx Dxxxxx. Sur 2 puis 2, je dis 4. Sur 2 puis 2, je dis 3SA.
                  Sur 1Maj je dis 2
suivi de 4Maj sur la répétition attendue de la majeure. Je ne trouve pas le chelem avec Dxxxx xx xx Vxxx."

Fred: "Contre. Où est le problème?"

Anne-Catherine: "Contre. Vulnérabilité non favorable pour le Passe! Si mon partenaire dit 2 (il doit posséder 5 cartes, sinon il aurait nommé une majeure dans 3 cartes), je dis 3SA."

Rémi: "Contre. Je ne vois pas d'alternative et pour une fois, je ne crains pas le Passe du partenaire."

Dominique C: "Contre. Je vais entendre les . Mais une majeure? Sait-on jamais?"

Jean-Noël: "Contre. Suivi d'au moins un cue-bid, le partenaire ne risquant pas de passer sur mon Contre de réveil."

Jean-Phi: "Contre. Trop de contrats envisageables pour se priver de l'enchère la plus souple."

Jacky: "Contre. Si Nord/ Sud était vulnérable, l'enchère de Passe serait parfaite."

Philippe L: "Contre. Pour le cas où le partenaire aurait une majeure, mais il est tentant de passer pour marquer dans sa colonne, ce que je ferais par Paires."

Jérémie: "Contre. Je ne comprends pas le problème. Je pressens qu'il fallait passer sur la donne pour marquer dans la colonne, mais l'adversaire étant Vert,
                  c'est une attitude ultra-perdante à long terme, même en partie libre malgré les 100 d'honneurs. Avec ce monument, c'est la suite qui va être plus difficile.
                  De toutes façons, je ne m'arrêterai pas avant 3SA ou la manche majeure (rarement 5
), après avoir utilisé tous les cue-bid que je pourrai.

Daniel: "Contre. Je me vois mal planter 3SA. M'excuser si cela tourne mal ne suffira pas en dupli."

Eric M: "Contre. What else?"

Roger: "Contre. C'est bien un appel aux majeures."

Pierrette: "Contre. 2 promettant un 5/5, je ne peux que contrer, puis sur la nomination des  du partenaire (2, 3...), je dirai 3SA."

Jean-Pierre: "Contre. Y a-t-il une enchère plus intelligente? Certains jours Ouest possède une majeure 5ème, voire 6ème."

Yves J: "Contre. Rouge contre Vert, je ne vais pas laisser jouer 1!!!"

Michel: "Contre. Là encore, on a l'impression que les problèmes vont venir après... Une rafale de cue-bid est annoncée sur les côtes de la Manche."

Aymeric: "Contre. Dommage que ce ne soit pas Rouge contre Vert. Je peux facilement tabler une manche, ou 3SA si mon partenaire a un arrêt ."

Dominique M: "Contre. Me paraît couvrir tous les cas. Le partenaire ne va quand même pas sauter à 4 ou 5!!!"

Eric J: "Contre. Veut-on que je passe pour marquer dans la colonne??? Si le partenaire annonce les  et les répète sur le cue-bid, on jouera 3SA!"

Chantal: "Contre. Suivi de 3SA sur une réponse de 2, de 2 sur une réponse en majeure."

Marylène et Steph: "Contre."



Malgré tout, je dois avouer que j'ai - quand même - de la sympathie pour l'enchère de Cathy.

En effet, parier sur aucun point et une des majeures par 4 cartes semble raisonnable. Auquel cas, la manche dans cette majeure doit être tentée.
Alors, autant faire annoncer immédiatement au partenaire le contrat que l'on a envie de jouer s'il possède cette majeure 4ème.
D'ailleurs, après moults cue bids, au moindre "son" de majeure chez le partenaire, il sera convié à jouer au palier de 4 dans cette majeure, avec tout le "boudin" que l'on possède...

Bien entendu, l'enchère ne montre pas du tout ce genre de main.
On devrait posséder un bicolore 5/5, de force disons "aléatoire"...

Elle présente de plus deux inconvénients:
    - empailler le chelem en face de Dxxxx xx x xxxxx,
    - jouer 4 en majeure au lieu de 3SA en face de Vxx xxx x DVxxxx.

J'y trouve quand même un avantage, empêcher les adversaires de retrouver un contrat à ,
dans le cas où le partenaire n'en aurait pas trop, et Sud quelques-uns, dans une main excentrée.


Cathy: "4. Je n'arrive pas à passer Rouge/ Vert. On jouera une manche."










DONNE N°5
Tournoi par paires, donneur Est, vulnérabilité:Nord/Sud

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est


1
33?

(3♣: bicolore /)


COTATION

4            (08)    :    100
      4SA         (07)    :     90      
4            (07)    :    90
6            (01)    :    10
4            (01)    :    10







La première chose qui vient à l'esprit est: "Mon partenaire a (encore!) oublié la convention. Il doit avoir quelquechose du style ADV de  7ème..."
Mais non, faisons-lui confiance, sinon on ne s'en sort plus. Il possède un bicolore rouge.

Du coup, la main est très puissante. Double fit 9ème et 10ème, avec des  assurément maîtres, un singleton dans la couleur adverse et l'As de la dernière couleur.
Il convient d'avoir de sérieuses ambitions.

De plus, le partenaire est intervenu Rouge contre Vert. Il ne doit pas avoir RVxxx et Rxxxx (ce qui ne serait pas génial, toutes formes de bridge et vulnérabilités confondus).
Il devrait plutôt avoir ADVxx et RV10xx, et c'est presque un minimum.

Cependant, en supposant les  et les  maîtres, le problème des noires n'est pas réglé.
Si le partenaire a deux petits  et un singleton , cela fait une perdante dans chaque couleur.

La main du partenaire peut donc aller de x ADxxx RVxxx xx (le minimum, mais surtout la distribution la plus défavorable)
jusqu'à
Ax ARDxxx RV10xx x (le maximum, avec la distribution idéale).

Il y a donc du boulot, avant de découvrir le bon contrat, d'autant plus que les adversaires pourraient ne pas nous laisser tranquilles.


Voyons ce qu'en pensent les experts.

Une très courte majorité choisit l'enchère de 4, nécessairement (double) fittée, avec de grosses envie.

Jérémie: "4. On devrait faire 11 ou 12 levées à , rarement 10 ou 13.
                  La vulnérabilité rassure sur la qualité des couleurs du partenaire, mais il faudrait savoir si son singleton est à
 ou à .
                  Si par bonheur j'entends 5
sur 4, je dirai 6 (6 en Match par 4, pour diminuer le risque d'une coupe d'entrée), ou si je suis en forme 5SA (Blackwood).
                 Une autre attitude pourrait être de sauter directement à 6
: les adversaires prendront probablement une assurance à 6.
                 Le problème c'est que ça leur coûtera souvent moins cher que la manche vulnérable.
                 Ce serait peut être malin d'ailleurs de ne pas rechercher le chelem et de se contenter de dire 4
, puis de surenchérie timidement à 5 sur le 4 adverse..."

Michel: "4. Nous jouons les bicolores JAMAIS moyens, forts ou faibles Vert, fortissimes Rouge.
                Si on laisse mon partenaire dire 5 quelquechose, je cuebiderai à 6
pour chercher le grand.
               Maintenant, l'ouverture adverse et l'enchère de 3
(et pas 4) me poussent à penser que je suis tombé sur un partenaire qui pratique les bicolores informatifs pour l'adversaire                et pour montrer qu'il connaît l'enchère... Alors là, je retourne jouer sur Winamax!!!"

Dominique M: "4. Nous sommes Rouge et le partenaire a forcément un bicolore honorable. J'irai jusqu'à 6 ou 6 qui gagnent ou qui peuvent provoquer une défense fantôme."

Marylène: "4. Tout dépend du style des bicolores. Si mon partenaire peut être faible (ou défensif), je dis 4."

Jacky: "4. Enchère qui convient sans doute techniquement le mieux. Si le bicolore est "sérieux", on pourrait songer à bondir à 6 avec 3 couvrantes et la courte à .
              En TPP, on peut aussi dire 4
puis 5 (le coup de l'escalier) pour se faire contrer."

Anne-Catherine: "4. J'ai une bombe!!!"

Dominique C: "4. Tous les contrôles et bien fitté."

Roger: "4. Trop de jeu pour se contenter de 4."




Viennent ensuite qui choisissent l'enchère de 4SA, Blackwood 5 clés, ou 6 clés (convention très intéressante en cas de double fit).

Blackwood 5 clés (mais quel est l'atout?).

Daniel: "4SA. Ca sent trop bon, montrons notre envie avant qu'Est ne fasse des siennes."

Eric M: "4SA. Blackwood. Des mains avec lesquelles on chute au palier de 5 et des mains avec lesquelles on gagne 6.
                Déjà que je n'en manque pas, l'intervention Rouge m'incite à être optimiste, surtout si c'est en face de Jean-Pierre Carcy."


Fred: "4SA. Blackwood (41-30, 5 clés). Sur 5, je mets 5. Sur 5 ou 5, je mets 6. Mon partenaire a 2 ou 3 cartes à , vu mon singleton, et donc singleton ou chicane .
            Avec
xx ADVxx Rxxxx x, je joue le chelem."


Blackwood 6 clés.

Aymeric: "4SA. Je joue Blackwood 6 clés dans ce genre de situation."

Chantal: "4SA. Blackwood 6 clés. S'il manque 2 clés, je concluerai à 5. S'il manque 1 clé, je concluerai à 6."

Eric J: "4SA. Blackwood 6 clés (les 4 As, le Roi de  et le Roi de ).
              Pour ne jouer que 5
en face de xx RDVxx RV10xx x (où il y a déjà un danger de coupe ), ou 6 s'il ne manque pas 2 clés."


Une petite variante de l'enchère de 4SA, utilisée de façon propositionnelle pour le chelem.

Yves J: "4SA. Suivi de 5 pour montrer mes envies de chelem, auquel je ne crois pas après ouverture et soutien à 3, mais bon..."



On peut également choisir l'enchère de 4
, elle aussi indiquant nécessairement la présence d'un (double) fit.
La suite ne sera, comme après l'enchère de 4
, pas forcément évidente.

Pierrette: "4. Difficile!!! Contrôle fitté, mais où? On est déjà haut! Sur 4 du partenaire, je dirai 4 et sur 4, je dirai 4SA."

Edouard: "4. Est-ce que mon partenaire se trompe souvent dans ses conventions? Je commence par 4 suivi de 4.
                  Mon partenaire Vulnérable ne peut pas avoir moins de
x RDVxx Rxxxxx x."

Philippe L: "4. Contrôle + fit indéterminé, sans doute double. Sur 4(), je dirai 4, envie de chelem.
                    Si l'adversaire redit 4
, je dirai 4SA qui est plus un "As-tu envie de jouer 6?" qu'un Blackwood."

Cathy: "4. 1) Je n'aime pas 4 avec un petit. 2) Ca fait peur au partenaire qui croit que j'ai oublié le Michael."

Rémi: "4. 4SA Blackwood 6 clés? Malheureusement je ne joue pas cette convention. Donc 4 puis Blackwood pour tenter un chelem, plutôt à , malgré le TPP."

Jean-Noël: "4. Contrôle plus gros fit dans au moins une des couleurs de mon partenaire, le chelem à  étant très probable avec de gros honneurs à  ,
                     compte tenu de son intervention Rouge/ Vert."


Jean-Phi: "4. Pour explorer 6."



Une proposition, que je trouve timide, mais qui n'est pas nécessairement le contrat final.
On peut espérer se faire contrer lorsque l'on mettra 5 sur le 4 adverse, pour égal...

Jean-Pierre: "4. Avec des réserves, certes, qui permettront de reparler le cas échéant.
                        Mais ne nous mettons pas immédiatement en danger au palier de 5 et ne déclenchons pas une défense qui nous mettrait dans l'embarras."




Dernière proposition, enchérir le contrat que l'on a envie de jouer, cela pourrait d'ailleurs provoquer une défense fantôme. (Défendre contre un contrat qui chute)
C'est d'ailleurs l'enchère que j'avais choisie à la table...

Steph: "6."

Steph, si tu as envie d'un nouveau partenaire, je suis mieux fitté aux enchères avec toi que ne l'est Eric... :)
(Voir Avril 2010, entre autres)

Bon d'accord, ça ne fait pas tout, et malheureusement, je ne peux pas rivaliser pour le reste...



Pour la petite histoire, le partenaire possédait xx ARxxx RV10xx x.
Les  étant 2-2 et aucune coupe à  n'étant possible, même moi j'ai réussi à gagner le contrat...










DONNE N°6
Match par 4, donneur sud, vulnérabilité: tous

     
           
Sud
Ouest
Nord
Est
12?




COTATION:

3            (13)    :    100
4            (04)    :     30
5            (04)    :     30
Contre     (02)    :     20
2SA         (01)    :     10






Dans cette situation, 3 n'est pas une demande d'arrêt pour jouer 3SA.
En effet, après une ouverture majeure du partenaire et une intervention adverse,, le cue bid de cette intervention est forcing de manche et garantit 4 atouts.
Si l'on voulait demander l'arrêt dans la couleur adverse, il faudrait commencer par faire une enchère naturelle, ou un Contre "Spoutnik".

Au passage, notez que l'enchère de 3 du partenaire ne montre alors pas une main minimum (auquel cas il concluerait à 4), mais plutôt une main intéressée par un éventuel chelem.

C'est la voie privilégiée par une grande majorité des experts, qui espèrent en apprendre suffisamment sur la main du partenaire, en vue, non seulement d'un éventuel chelem,
mais également pour la possibilité de jouer au palier de 7.


Rémi: "3. Cela me semble suffisant car j'ai beaucoup à apprendre de la main de mon partenaire:
             sa qualité d'atout, ses points perdus à
, la teneur de ses  et peut être même la Dame de .
             Je crains qu'une enchère définitive du style 5
ne m'en apprenne pas suffisamment."

Jean-Pierre: "3. Il paraît de bon goût d'indiquer au partenaire que le contrat final doive se situer entre 4, 5, 6 ou 7."

Edouard: "3. C'est la journée des gros fits... 3 (limite et +, 4 atouts) puis 4 puis 5 encore. Le partenaire devrait alors dire 6 avec RDxxx xx Vxxx RD."

Jean-Phi: "3. Beaucoup trop fort pour un Splinter."

Jérémie: "3. Trop de jeu pour un Splinter à 4, et pas assez pour un Blackwood d'exclusion à 5 (on n'a aucun élément pour réagir en fonction de la réponse).
                 Je temporise donc par 3
(fitté 4ème, forcing manche), en espérant ne pas être bousculé et avoir le temps de faire plein de cue-bid comme tout à l'heure.
                 Si vraiment ça me revient à haut palier, j'imposerai le petit chelem au moins, peut être plus si mon partenaire a montré du jeu."


Michel: "3. Fitté, forcing manche, sans garantie à . Wait and see..."

Aymeric: "3. Fitté , forcing de manche par au moins 4 atouts. Puis je remettrai 4 ensuite. Je suis trop faible pour faire un Blackwood d'exclusion directement."

Anne-Catherine: "3. Doucement!! Trop beau pour 4. Le Contre pour trouver le double fit est dangereux. (Risque de Passe chez mon partenaire)."

Dominique C: "3. Dans un premier temps. Sur une réponse de 3, je dirai 4."

Cathy: "3. Je suis trop belle pour 4 ou 5."

Eric J: "3. Trop de jeu pour 4."

Marylène et Steph: "3."




Certains utilisent le "fameux" Blackwood d'exclusion (voir donne n°2).
Il me semble que l'on ne possède pas suffisamment de jeu pour pouvoir conclure sur la réponse du partenaire.
S'il est utile de posséder un certain nombre de conventions dans sa panoplie, il me semble tout aussi important de savoir les utiliser à bon escient.
Et tant pis pour ceux que je fâche, je suis sûr qu'ils ne m'en voudront pas longtemps...

Daniel: "5. Blackwood d'exclusion, trop peur du barrage d'Est, il est peu probable que nous chutions 5. 3 gagne de l'espace, mais en enchères à deux."

Eric M: "5. Blackwood d'exclusion. Bien adapté à la main."

Roger: "5. Blackwood d'exclusion."

Yves J: "5. Blackwood d'exclusion, aussi pour éviter un fort soutien d'Est qui risquerait de nous gêner, ensuite 6 pour essayer le grand chelem s'il ne manque pas de clé."



D'autres encore utilisent la convention "Splinter".
Un saut au palier de 4 dans la couleur adverse montre une main fittée dans la couleur du partenaire,
avec 5 (voire seulement 4) atouts et une courte dans la couleur adverse (singleton ou chicane).

Cependant, il me semble là encore que l'enchère n'est pas appropriée, puisque le Splinter s'emploie avec des mains dont l'ambition est limitée à la manche.
Ici, les ambitions sont beaucoup plus grandes...
Je vais donc me fâcher avec quelques-uns, à moins que ceux-ci ne décident de reparler sur le 4 (très probable) du partenaire.

Dominique M: "4. Si le partenaire dit 4, je remettrai une pièce dans le bastringue."

Pierrette: "4. J'espère ne pas être trop belle pour l'enchère, qui a le mérite de montrer le beau fit et la courte à .
                   Je redonnerai un petit tour si le partenaire dit 4
. Pas très logique???"

Jacky: "4. Il manque du "matériel" pour dire 5 comme à la question 2. 4 (Splinter) semble ici l'enchère la plus appropriée."

Chantal: "4. Contrôle avec un fit 4ème."




Deux experts choisissent de contrer, ce qui est sans doute la meilleure façon de permettre au partenaire de se décrire.
(Elle empêche cependant de bien se décrire soi-même, puisque ce Contre, par exemple, devrait dénier 4 cartes à
.)
En effet, le partenaire pourra nommer 4 cartes à
 ou à , voire l'arrêt à .
Elle présente cependant l'inconvénient que le partenaire pourrait transformer le Contre (
ARxxx xx RV10x Rx, par exemple),
ce  qui signifierait l'empaillage d'un excellent chelem.

Fred: "Contre. Pour que mon partenaire se décrive. Ensuite, je ferai un Blackwood à 5."

Jean-Noël: "Contre. Afin de savoir si le partenaire n'a pas de points perdus à  (il nommera sans doute les SA).
                      S'il ne les nomme pas, on poursuivra par un Blackwood d'exclusion à 5
."




Pour finir, une enchère isolée, qui n'est pas sans intérêt.

Philippe L: "2SA. Truscott illimité avec 4 atouts, qui permet de mieux se décrire. Je suis trop fort pour 4 et pas assez pour 5."