Cette rubrique n'engage que son auteur, si vous n'êtes pas d'accord parlez-en à votre professeur préféré, voire demandez la censure!

                                                                                                                                                                                               Ronan Deloc'h (un bridgeur souhaitant rester anonyme)




1SA ça va, 3SA bonjour les degâts.



en Nord

                                                           


en sud


Ouest
Nord
Est
Sud
1 X Passe 1SA
Passe 3SA




entame Dame de , le déclarant fait -3, et le bridgemate est sans pitié pour Nord-Sud :

























Rien ne sert de courir, il faut réflèchir avant.



en Nord

                                                           


en sud


Ouest
Nord
Est
Sud
1 X Passe 4


entame petit pique pris du roi...











  As de coeur donc, puis petit coeur,  Est défausse, patatras...... le déclarant ne peut plus gagner.

















Ne pas confondre Psy chic et Psychique            


Un jour en match par 4 en honneur.....
                        



                                              

Nos amis, en E-O ont très envie de se mêler de enchères, on les comprend:


En Est
En Ouest


  Malheureusement pour eux, l'enchère de barrage leur coupe très efficacemenrt la parole, et les affreux N-S, à l'aise dans le silence adverse, terminent  la séquence par:  3-4. Après l'entame le mort s'étale:











Le contrat chutera d'un.
Evidemment, dans l'autre salle, la séquence, plus habituelle:




Ouest
Nord
Est
Sud

2 Passe 4
5PassePassePasse


donnera 680 imp de plus aux adversaires.......... 12 points de match déplacés.

Comment cela est-il possible, demadons l'avis d'un joueur chevronné.

Sud, joueur d'expérience, produit une enchère effrontée, Ouest abasourdi, ne peut pas contrer, son partenaire ne pouvant pas bien interpréter son enchère.
Nord, qui connaît ses classiques, croit que son partenaire à 6 cartes à , au pire 5, une ouverture et cherche un fit 6-2, bien sur il répète ses piques.
Sud pourrait alors passer,
mais pour crédibiliser la supercherie, il ajoute le quatrième.

L'enchère de Sud est indéniablement un psychique, ce qui simplifiera la tâche de l'arbitre lorsque Ouest, toujours groggy, lui posera la question. Cette même tâche pourra se révéler plus délicate dans d'autres cas où la caractère baptisé "cocasse" de l'enchère aura du mal à cacher son volontarisme. Un exemple:

Sur votre droite on ouvre de 1 et vous possédez les deux mineures cinquièmes, vert contre rouge, miam-miam. Vous avez dans ces deux couleurs A10862 et A9753. Certes c'est limite, mais en troisième position vous pouvez plaider que le pari de dire 2SA(bicolore mineur) est raisonnable. Et si vous le faîtes avec des rois à la place des as? Et si vous poussez la hardiesse jusqu'à le faire avec des dames? Aimeriez-vous dans ces derniers cas être à la place de l'arbitre si les psychiques étaient interdits? Quels seraient les commentaires une fois son verdict rendu?

Les psychiques sont autorisés en compétition Honneur par 4, tout à fait. L'interdiction existe, mais seulement à l'ouverture, en catégories Promotion et Espérance. La fantaisie de l'exemple ci-dessus y serait donc autorisée. L'arbitre, dans le cas présent, à confirmé à Ouest que le psychique n'était pas interdit. Il a trompé tout le monde, y compris le partenaire de son auteur.

Est-il rentable de pratiquer le psychique de l'exemple? On remarque qu'il a fallu, tout de même, un concours de circonstances pour qu'il tourne en faveur de son auteur. De manière générale celui-ci perdra plus souvent qu'il ne gagnera. Mais ce n'est pas la même chose quand on joue au casino... Les experts de niveau international ne pratiquent presque jamais les psychiques, et seulement à bon escient.

Pouvait-on se défendre contre ce psychique? Pour l'avoir subi il y a fort longtemps, votre serviteur l'a mémorisé, et joue le contre punitif sur cette séquence avec mon partenaire préféré. L'ennui est que la liste de psychiques dits "techniques" en comporte une bonne vingtaine, et qu'on les mémorise surtout quand on les a subis. Surtout que l'adversaire, hilare intérieurement, se fera un plaisir de vous expliquer son champ d'application, pour peu que vous l'interrogiez sur son amical forfait.

 Pourquoi certains aiment-ils faire des psychiques? Soit ça les amuse beaucoup, et si on en juge par le nombre de joueurs qui abusent des enchères cocasses, on peut le croire. Soit ça correspond à leur tempérament créatif, privilège d'une espèce rare et redoutable, et qui mérite notre respect. Soit ils ont compris que cette gymnastique intellectuelle constitue un bon entrainement pour développer leur jugement en sortant un peu du cadre psycho-rigide des livres.









Le lent dit que le sourd noie la classe hic?                                      



 en Ouest


en Est

                                                           





Ouest
Nord
Est
Sud

1SA 2 * Passe
2PassePassePasse


2 = les majeures

On ouvre la feuille, 2= pour EO, mais 2 +1 pour la plupart des autre tables, donc un beau zéro!

                   






















Sans atout dans les enchères ?                                      



 en Ouest

en Est

                                                           




Ouest
Nord
Est
Sud
1 Passe 1 Passe
2Passe2Passe
2 SAPassePassePasse


Nord entame du 3 de , pour le 9 d'Est, le 10 de sud et la dame d'Ouest.
Suit le 3 de , pour le 2 de Nord indiquant un singleton ou trois cartes. Sud estime au vu des enchères que l'ouvreur ne peut pas avoir trois cartes à pique, donc qu'il est singleton. Il joue son as et le mort ne reprendra pas la main.....

Au final 2SA -1, un beau zéro.


















Serions-nous dans l'impasse ?
                                      



 en Ouest


en Est

                                                           






Sud
Ouest
Nord
Est
2 X Passe 4





Sud entame de l'as de , sur lequel son partenaire founit le 2, il poursuit du roi, Nord fournissant le 7 et Est le 5. Il sort à que le déclarant prend au mort de l'as. Après quoi celui-ci joue le roi d'atout puis petit vers son as sans tenter l'impasse à la dame. Mais sud ne fournit plus, les atouts étaient 3-1 avec la dame troisième en nord. Est finit donc par un 4=.




Sur? Lorsqu'on déplie la feuille, on voit qu'en effet certains autres E-O on fait tout juste égal mais la plus grande partie des paires ont réalisé 11 levées pour +1, et en tournoi par paires c'est un beau zéro.









Un ange passe...........   



C'est moins compliqué que tu ne le crois, si tu retiens que tirer en tête est la
 meilleure solution en l'absence d'un quelconque autre indice, mais avec une
probabilité de seulement 52%,
il te suffit de vérifier qu'il n'y a
pas d'information en faveur de l'impasse, ici c'est le nombre de cartes à
.

C'eut été encore plus facile si sud avait continué de la dame de en coupe et
défausse, n'ayant pas mémorisé la parité de son partenaire,ce faisant,
il n'aurait pas filé de pli, mais aurait donné une précieuse information.